Maître Evelyne Mulemangabo : « L’état de siège décrété par le chef de l’État est une réponse à notre plaidoyer »

Depuis que le président de la République a décrété l’état de siège à l’Est de la RDC comme mesure pouvant mettre fin à la guerre dans cette partie du pays, des congolaises et congolais ne cessent d’applaudir cette décision.

Maître Évelyne MULEMANGABO N’EBINTU avocate au barreau de Kinshasa/Matete et présidente de l’Asbl Femme Election et Développement mais aussi coordonatrice de la dynamique du réseau des femmes des 26 provinces en RDC salue cette stratégie de Félix Antoine Tshisekedi, qu’elle estime être un signe de la volonté du chef de l’État pour eradiquer la guerre à l’Est du pays.
« Avec beaucoup des structures, nous avons menés des plaidoyers afin que l’État s’implique dans cette situation alarmante qui frappe l’Est de notre pays depuis des années, et pour être franche, l’état de siège décrété par le président de la République est bien accueilli parce que c’est une réponse à notre plaidoyer. La RDC est pays qui se compose du nord, du sud, de l’est et de ouest et on ne peut envisager un développement sans l’Est de la RDC. Donc, il était temps que cette mesure soit décrétée pour faire face à tout ce qui se passe dans cette partie », a t-elle souligné.

Pour Maître Évelyne, cette mesure du chef de l’État ne vient pas régler du coup tous les problèmes datant de plus de 20ans mais c’est une avancée considerable dans la lutte pour l’éradiquation définitive des viols, des tueries bref, des massacres qui sévissent à l’Est du pays. Elle appelle les congolais à des critiques constructives pour aider le chef de l’État à avancer.

« Nous ne disons pas que cette mesure prise va régler le problème mais c’est un pas vers la régulation du problème, et ce n’est pas seulement le président de la République qui doit s’impliquer. Par son esprit patriotique, et pour l’amour de son pays, la population en générale nous devons aussi accompagner cette mesure », note la présidente de l’Asbl Femme Élection et développement.

Pour elle, bien que le go soit donné par le président de la République lui-même, mais nous devons avancer avec lui et être des acteurs et non seulement des téléspectateurs.

En ce qui concerne la situation actuelle sévissant à goma qui exige ses habitants de quitter leurs terres à cause de l’éruption volcanique nyiragongo, maître Évelyne, pense que le président de la République avait anticipé cette catastrophe en déclarant l’état de siège afin que l’armée protège la population et ses biens et appelle encore à des efforts de l’état et le soutien des acteurs politiques.

Face à ce malheur qui frappe la Ville de Goma au Nord-Kivu, maître Evelyne Mulangabo indique que cette éruption volcanique a fait beaucoup des dégâts et pertes en vies humaines, mais estime que comme c’est un militaire qui est placé à la tête de cette province, l’armée doit se mettre au travail et protéger cette population.

Elle appelle les Gomatracien(nes)s à suivre toutes les mesures qui sont entrain d’être prise par les autorités et l’armée pour leur sécurité. Maître Evelyne demande à la population de ne pas se préoccuper d’abord des biens mateirels mais qu’elle préserve d’abord la vie qui est plus précieuse que ces derniers. «  La population ne doit pas s’entêter mais doit suivre les injonctions, afin d’être à l’abri. On ne peut pas sécuriser ses biens si on ne se sécurise pas soi-même. Les biens on peut les acquérir même après ces catastrophes si on reste en vie mais la vie est précieuse et sacrée, entre la vie et les biens, le choix doit être claire. D’où la population de Goma doit libérer les espaces qui leurs sont indiqués afin d’être à l’abri de cette catastrophe naturelle », a-t-elle martelé.

Elle appelle le gouvernement et tous les acteurs politiques à conjuguer ensemble les efforts pour d’abord épargner la population de cette catastrophe naturelle. « C’est vrai que l’État a mit en place des stratégies d’évacuation et de protection de la population, mais il peut aussi décréter la ville de Goma comme une zone rouge, le temps que tout rentre en ordre. Et, au delà des efforts du gouvernement, ceux ou celles qui peuvent avoir des moyens d’aider aussi ce peuple en détresse ne doivent pas hésiter de le faire. Nous devons unir nos forces parce qu’il s’agit de la RD Congo, et quand une partie du corps a mal , c’est tout le corps qui en souffre, c’est le même cas avec l’Est de notre pays », précise Maitre Evelyne.

Par la même occasion, Maître Évelyne MULEMANGABO N’EBINTU appelle le corps diplomatique et tous les amis de la RDC à soutenir les efforts du gouvernement pour sauver cette population sinistrée.

Olivier Mukengeshay

Lire aussi

Laisser un commentaire

To Makeupé
Affiche Tumile Pomoja
Affiche #Respecte Moi
Affiche COVID Gestes Barrières