Lutte contre les VSBG : Les jeunes filles du Mont Amba sensibilisées par les Ministères du Genre et de la Jeunesse

Les jeunes filles de Kinshasa ont été sensibilisées ce jeudi 4 Novembre 2021 sur les Violences Sexuelles Basées sur le Genre, à l’occasion de la “Quinzaine de la Fille” organisée par le Ministère du Genre, Famille et Enfant en collaboration avec le Ministère de la Jeunesse.  

Une sensibilisation en marge de la Journée Internationale de la fille célébrée le 11 octobre dernier sous le thème national «La fille et le numérique pour un monde nouveau».

Les jeunes filles élèves des écoles du district de Mont Amba particulièrement celles du Complexe Monseigneur Monsengwo ont été honorées par la ministre du Genre.

Dans son mot , l’Abbé préfet de cette école a appelé la jeune fille congolaise à la prise de conscience afin qu’elle devienne une alternative de tel sorte que si elle n’est pas là, son absence se fasse sentir et que l’on fasse recours à elle pour combler le vide.

La représentante de la ministre du Genre Famille, et Enfant, la Dircaba Esther Kamwanya a, quant à elle, rappelé à l’assistance l’importance de la journée internationale de la fille.

‹‹ Je vous invite à saisir de deux mains, toutes les opportunités qu’offre le numérique. J’attire votre attention de vous en servir à bon escient pour votre bien propre afin de participer au développement de la Nation. C’est à vous qu’il appartient de briser les barrières causées par les stéréotypes, l’exclusion liée aux Us et Coutumes rétrogrades qui placent les filles à l’arrière-garde de la société ››, a-t-elle déclaré.

Prenant la parole à son tour, le Ministre de la Jeunesse Yves Bunkulu a encouragé les jeunes filles à prendre leurs vies en mains et à utiliser les nouvelles technologies pour innover, avoir des nouvelles idées et permettre ainsi à leur pays de se développer.

« Chères jeunes filles, vous êtes un espoir pour ce pays, et je vous invite à utiliser les différents réseaux sociaux pour la bonne cause. Ces derniers ne doivent pas être un instrument pour votre perdition. Je vous invite à vous concentrer aux études et à ne jamais transiger sur ce qui concerne les violences basées sur le Genre car elles détruisent les filles et nombreuses femmes dans ce pays», a-t-il dit. 

Autre discours, celui de la représentante du Centre Carter. Celle-ci a parlé du renforcement des organisations partenaires sur le plan institutionnel, organisationnel et technique et aussi du financement pour les initiatives visant à promouvoir les droits de femmes et des filles dont fait montre le centre Carter. 

Notez que la deuxième partie de cette journée était consacrée aux interventions des différents experts, qui ont sensibilisé la jeune fille sur les VSBG. Si les uns ont expliqué ce que c’est les VSBG, d’autres ont encouragé ces jeunes filles à les dénoncer en appelant le 122.

Olivier Mukengeshayi

Partager via :

Lire aussi

Laisser un commentaire

Affiche Tumile Pomoja

Interviews

Affiche #Respecte Moi
Affiche COVID Gestes Barrières