Licenciement des enseignants : Le Synecat et le Syeco prévoient de porter plainte contre le ministre de l’EPST

Le Syndicat National des Enseignants des Écoles Catholiques (SYNECAT) et les Syndicats des Enseignants du Congo (SYECO) envisagent porter plainte contre le ministre de l’enseignement primaire, secondaire et technique, Tony Mwaba Kazadi, devant la Cour de Cassation.

Jean Bosco Puna, secrétaire général du SYNECAT, l’a fait savoir au cours d’une tribune lui offerte le mardi 12 octobre 2021 par la VSV (voix des sans voix) :

« La synergie des syndicats des enseignants se mobilise pour porter plainte contre le ministre de l’EPST aux instances nationales et internationales pour violation flagrante des droits fondamentaux des enseignants consécutive à la décision de désactivation des enseignants respectueux du mot d’ordre de grève ››, a-t-il dit. 

Me Victoire Kanza, avocat du Syndicat National des Enseignants des Ecoles Catholiques, et du Syndicat des Enseignants du Congo, a indiqué que cette plainte sera déposée ce jeudi 14 octobre devant l’Office du procureur près la Cour de Cassation afin que les enseignants obtiennent gain de cause dans leur démarche.

Les syndicats des enseignants de la RDC prévoient aussi de saisir le Bureau international de travail ( BIT ) et le Bureau Conjoint des Nations Unies aux Droits de l’Homme pour protester contre les menaces et intimidations dont les enseignants sont, selon lui, victimes ces dernières semaines.

Rappelons que la grève des enseignants dans le secteur public paralyse les établissements de l’État, et plusieurs enfants aussi bien dans la ville province de Kinshasa que dans les provinces de la RDC ont repris le chemin de l’école mais ne bénéficient pas des leçons, les enseignants étant absents.

Olivier Mukengeshayi

Partager via :

Lire aussi

Laisser un commentaire

Affiche Tumile Pomoja

Interviews

Affiche #Respecte Moi
Affiche COVID Gestes Barrières