Le CSAC s’en-va-en guerre contre la campagne électorale précoce dans les médias

IMG-20221202-WA0005

Partager:

Après avoir installé ses commissions et sous commissions ainsi que leurs animateurs, le conseil supérieur de l’audiovisuel et de la communication CSAC se met au travail. Première décision de ce nouveau comité directeur que dirige Me Christian Bosembe, l’interdiction formellement aux professionnels des médias, communicateurs et aux acteurs politiques d’arrêter avec la campagne électorale précoce.

Considérant la nécessité d’amener les professionnels des médias, les médias et les acteurs politiques à s’interdire toute campagne électorale precoce à travers les médias.

Aux médias, le csac demande à ne pas diffuser les émissions, programmes ou magazines contenant des messages ou communications de campagne électorale précoce.

Dans un communiqué contresigné par son président et son rapporteur, Christian bosembe et Oscar kabamba, le csac invite les professionnels des médias à s’interdire tout message de campagne électorale précoce au cours de leurs prestations médiatiques et presentation des candidats en dehors du cadre officiel relevant de la compétence de la ceni. Il demande aux professionnels des médias de recadrer promptement tout invité qui verse dans la campagne électorale précoce.

Le csac invite les acteurs politiques de s’interdire tout message ou communication de campagne électorale précoce à travers les médias et présentation des candidats.
Pour les autorités du csac, toute personne ou tout média qui n’appliquera pas ces dispositions s’exposera aux sanctions conformément à la loi.

David Fidèle Luzolo

Mots clés :

Partager:

Articles similaires

Laisser un commentaire

Education Template