Le Cadre de concertation CENI Genre, Inclusion et Élections a vécu

IMG-20221030-WA0032

Partager:

Les enjeux du processus relatif à la Loi électorale révisée, ses mesures d’application ainsi que la Révision du 

fichier électoral (RFE), ont été évoqués au cadre de concertation CENI, Genre, Inclusion et Élections animé le samedi 29 Octobre 2022, par le 2ème  Vice-président Didi MANARA LINGA, avec l’accompagnement des partenaires d’appui au processus électoral tel que l’ONU-femmes, l’IFES, l’IRI et le PNUD.

Plusieurs organisations de la société civile notamment les personnes vivant avec handicap, le peuple autochtone, les associations féminines et des jeunes ont pris part à cette rencontre. 

Au nom du Président Denis KADIMA, le Vice-président de la Centrale électorale a fixé l’assistance sur le ferme engagement de la Centrale électorale d’inclure toutes les parties prenantes au processus électoral en cours. L’objectif est qu’aucune couche de la population ne reste à l’écart des préparatifs des consultations électorales prévues en 2023. 

Didi MANARA LINGA a souligné que la CENI se réjouit de l’organisation ce jour, de ce cadre de concertation avec la société civile de la composante genre et diversité. Elle réaffirme ainsi sa volonté de ne laisser personne au bord de la route.

« Pour améliorer la participation aussi bien des femmes que des jeunes, avec eux des personnes vivant avec handicap au sein de l’institution, la CENI a pris la résolution de recruter de manière préférentielle cette catégorie des Congolaises et Congolais lorsqu’elle présente les mêmes compétences que d’autres », a-t-il martelé. 

Bien avant, Joséphine NGALULA, membre de la plénière, a, rappelé que la CENI favorise l’implication du genre et l’inclusivité dans toutes les étapes du processus électoral en cours.

La deuxième partie des travaux était marquée par trois exposés sur différentes thématiques notamment la présentation des outils sur la promotion genre et l’inclusion de la CENI faite par Joséphine NGALULA, la cartographie électorale abordée par Joseph NSENDA, Directeur des opérations et, les innovations contenues dans la Loi électorale et ses mesures d’application, sujet développé par Maitre Dave BANZA, Directeur de cabinet adjoint de la CENI.

A l’issue des débats et la seance des questions et réponses ouvert, l’assistance a été éclairée davantage sur la révision du fichier électoral, les outils de promotion genre et inclusion mais aussi la cartographie.

Tous sont sortis satisfait.

JP Katenda

Partager:

Articles similaires

Laisser un commentaire

Education Template