La RDC prend les commandes de l’Union Africaine

C’est ce samedi 6 Février 2021 que le Président de la République Démocratique du Congo, Félix Antoine Tshisekedi Tshilombo prend officiellement le bâton de commandement de l’Union Africaine.

Ce sera à l’occasion de la 34ème session ordinaire de l’Assemblée des Chefs d’États et de Gouvernements qui se tient à Addis-Abeba en Ethiopie, autour du thème « Arts, culture et patrimoine : leviers pour construire l’Afrique que nous voulons ».

Le Chef de l’etat congolais Félix Tshisekedi indique que le mandat de la RDC à la tête de l’UA sera axé principalement sur le développement durable par et pour le peuple africain.

« La République Démocratique du Congo au cours de son mandat a donc choisie de donner la parole aux citoyens africains. Nous nous concentrerons sur le développement durable par et pour le peuple africain. Nous veillerons à assurer son bien-être intégral, ce qui insinue la paix et la sécurité, les soins de santé et une réponse forte contre la COVID-19, la sécurité alimentaire, la transformation agricole, l’éducation, l’égalité des sexes, la justice climatique, la libre circulation des personnes et de leurs biens, la liberté d’expression et de religion ; ainsi que la mise en valeur de notre patrimoine commun : langues, patrimoines et sites commémoratifs de l’histoire des peuples africains feront aussi l’objet de toute notre attention », a déclaré le Président Félix Tshisekedi à son arrivée en Ethiopie.

Pour lui, la crise sanitaire imposée par la pandémie Covid-19 est plutôt une occasion pour les dirigeants africains de revoir leurs priorités afin de travailler pour le développement durable et inclusive. «Malgré les mesures de contrôle à l’échelle des pays et du continent, l’impact de la COVID-19 a imposé d’énormes coûts humains, financiers et socio-économiques aux peuples du continent africain. Toutefois, cette crise est aussi l’occasion de réexaminer nos priorités et de travailler à une croissance économique durable et inclusive, qui donne aussi aux femmes et aux filles de notre continent l’opportunité de pleinement contribuer à nos sociétés. Nous devons être plus autonomes et trouver des solutions collectives à nos problèmes et entamer une « Renaissance africaine » telle qu’elle est décrite dans les sept aspirations de l’Agenda 2063 de l’UA : l’Afrique que nous voulons. Nous nous devons maintenant de nous unir et de construire cette Afrique que nous voulons, et une Union africaine qui, avant tout, doit être au service des peuples »,conclut Félix Antoine Tshisekedi Tshilombo, président de la République Démocratique du Congo.

Maguy MBUKU MUZEMBE

Lire aussi

Affiche #Respecte Moi
To Makeupé
Affiche 4e Edition – Kinshasa Strong Ladies
Affiche #Respecte Moi
Affiche COVID Gestes Barrières