La “Fondation SK” de Sandrine KASEKA NKOLA a donné du sourire aux enfants de l’orphelinat la “Voix de Dieu” à Kinshasa/Ngaliema

IMG-20240630-WA0320

Partager:

“La Fondation SK” conduite par sa présidente Sandrine KASEKA NKOLA a rendu visite aux enfants de l’orphelinat “la Voix de Dieu”, dans la commune de Ngaliema à l’Ouest de Kinshasa, le samedi 29 juin 2024.

Dès son entrée dans le siège de cet orphelinat, Sandrine KASEKA NKOLA a été accueillie par les cris de joie et chants des enfants de ce lieu d’hébergement et quelques encadreurs de cette organisation qui prend en charge ces enfants sans parents. S’en est suivi un échange entre Sandrine KASEKA NKOLA, présidente de la Fondation SK et ces orphelins. Un moment qui a permis à la responsable de la “Fondation SK” de connaître de près les difficultés auxquelles fait face la trentaine d’enfants de cet orphelinat.  

Touchée par les conditions difficiles dans lesquelles vivent les enfants de l’orphelinat la “Voix de Dieu”, Sandrine KASEKA NKOLA a promis de les soutenir financièrement chaque mois et surtout ceux qui sont en train d’étudier, en leur donnant une somme d’argent sur ce qu’elle aura comme revenus.

L’équipe de la “Fondation SK” n’est pas venue les mains vides. Elle s’y est rendue avec les bras chargés des vivres et non-vivres composés de Paquets de jus en plastique, cartons des poulets, riz, semoule, huile et autres produits de première nécessité pour le bonheur des pensionnaires de cet orphelinat.

Pour elle, ce geste entre dans l’optique de partager le peu qu’elle a avec ceux qui sont dans le besoin comme le recommande la bible :  » Je me disais que je vais donner aussi ce que Dieu m’a  donné aux autres, c’est pourquoi j’ai partagé avec les enfants le peu que je gagne. Dieu a mis à moi cette envie et j’ai décidé de le faire régulièrement », a déclaré Sandrine KASEKA.

Notons que Sandrine KASEKA NKOLA est licenciée en sciences politiques, elle est philanthrope et business woman, fondatrice de “SK Fondation”, une fondation qui a pour but d’aider les orphelins, les filles mères, les veuves, le personnes en situation sociale défavorisée.

Dans sa politique de valoriser la femme congolaise pour son émancipation et l’indépendance financière, elle a créé une agence événementielle dénommée “AMANI Event” qui regorge en son sein des services sur l’hôtellerie, la décoration, le service de make-up, la photographie, le service traiteur et autres.

Elle a également créée un centre de formation en coupe et couture à MENKAO dans la commune de MALUKU dans l’extrême Est de Kinshasa pour donner du travail aux filles mères, veuves et autres personnes démunies.

Ezéchiel NGAMANIA

Partager:

Articles similaires

Laisser un commentaire

Solverwp- WordPress Theme and Plugin