Kikwit : «La mort du cardinal Laurent Monsengwo est précipitée» pensent les femmes

Quelques heures seulement après l’inhumation du cardinal Laurent Mosengwo Pasinya, archevêque émérite de Kinshasa dans la cathédrale Notre dame du Congo, plusieurs femmes interrogées dans la Ville de Kikwit, dans la province du Kwilu dans le Sud-Ouest de la République démocratique du Congo, regrettent cette disparition jugée « précipitée ».

Elles l’ont fait savoir au micro de notre correspondant sur place à Kikwit. « Il ne fallait pas que cet excellent . s’en aille au moment où la RD JM que le feu cardinal Laurent Mosengwo, était à la hauteur lors de la conférence nationale Souveraine en 1990.

De son côté, Georgette Mukwa, directrice adjointe de la Radio Tomisa Kikwit, estime que la mort du cardinal Mosengwo laisse un grand vide non seulement pour l’Eglise catholique romaine, mais aussi pour le pays tout entier.
« Son combat pour la RDC a fait changer de régime. Il a toujours prôné l’unité du pays » ajoute-t-elle.

Pascaline Minganda, agent de la Division provinciale de l’EPST Kwilu 2, partage le même point de vue que Pierette Nsesere. « Je ne suis pas d’accord avec sa disparition. C’est n’était pas le moment. Cet homme laisse un grand trou », se lamente-t-elle.

Quant à elle, Laurentienne Lutho, vendeuse au grand marché de Kikwit, regrette que le cardinal meurt au moment où le social de la population n’est pas encore améliorée. « Qui va encore nous défendre devant les politiciens de ce pays ? Que Dieu nous envoie un autre Mosengwo » impmore-t-elle.

Badylon Kawanda Bakiman

Partager via :

Lire aussi

Laisser un commentaire

Affiche Tumile Pomoja
Gisèle Ndaya Luseba : Mokambi ya basi
Anny Modi : Mobundeli ya basi
Julienne Lusenge – Mosungi ya Basi

Interviews

Affiche #Respecte Moi
Affiche COVID Gestes Barrières