Les femmes de Bea Musay, localité située à 60 kilomètres de Kikwit dans la province du Kwilu montent au créneau contre les difficultés d’accouchements dans cette partie de la RDC. Ces dernières invitent le gouvernement central ou les privés à construire une maternité afin de permettre aux femmes enceintes de cette contrée d’accoucher dans des conditions optimales et non comme cela se fait aujourd’hui.

Ces femmes se sont ainsi exprimées le jeudi 4 août 2022 à l’occasion du passage dans le territoire d’une délégation de la « Fondation Musukulu », une des structures de la société civile dans la province du Kwilu.

‹‹ Depuis des années, nous parcourons plus de 10 kilomètres pour accoucher dans des centres de santé qui n’ont pas des matériels appropriés. Si le gouvernement central ou des privés concrétisent notre vœux, plusieurs femmes et plusieurs vies seront sauvées », a déclaré Minampulu Albertine rencontrée sur place.

Cette dernière a fait savoir que plusieurs autres localités de la contrée sont dans la même situation. Il s’agit notamment de Bodwa, Misenge et Yungana. Des sources contactées sur place affirment que Bea Musay ainsi que d’autres localités des alentours regorgent d’une population de plus de deux millions d’habitants.

Les femmes de la localité de Bea Musay dans la province de Kwilu, ont précisé que c’est depuis des années qu’elles ont toujours réclamé la construction d’une maternité ou d’un hôpital, mais sans succès.

Badylon Kawanda Bakiman

Laisser un commentaire