Julie N’Suele Manika, Femme humanitaire qui milite

20220319_163729

Partager:

pour l’autonomisation des jeunes filles désœuvrées 

«Croire en la femme et promouvoir ses talents pour une autonomisation réaliste et performante» tel est l’engagement de Julie N’suele Manika, affectueusement appelée « maman GRAME ». 

Elle est l’initiatrice de la fondation Grâce à ma mère « GRAME », une association en hommage à sa mère rescapée de la COVID-19, mais aussi en reconnaissance des efforts consentis par toutes les Mères pour le bien-être de leurs familles, dont elle-même en est l’exemple.

La Fondation GRAME s’est fixé pour objectif d’éveiller la conscience de la femme et de la doter des capacités nécessaires pour jouer pleinement sa partition dans le développement social et économique de la République Démocratique du Congo.

Communicologue de formation, Banquière en exercice, Experte en Micro finance, Formatrice en éducation financière et sociale, Entrepreneure et Agripreneur , Julie N’suele Manika s’est lancée dans l’entrepreneuriat du changement, pour prendre une part plus active dans le changement de la condition féminine et avoir un impact positif dans la société. 

Renouant avec sa passion de plus de 10 ans dans l’encadrement des femmes en général et des jeunes filles en particulier, la Présidente de la Fondation GRAME est sur tous les fronts, en quête des opportunités de développement, de promotion et de l’autonomisations de ses quelques 500 membres exclusivement féminin. 

« Entreprendre, c’est se lancer dans le vide : les femmes doivent ôser et créer. Pour rendre la femme autonome, elle doit apprendre un métier, car l’Independance ne s’acquiert pas par la dépendance », telle est sa phrase favorite.  

Julie N’suele maman GRAME, apporte de l’assistance sociale aux personnes vulnérables, scolarise une dizaine d’enfants  démunies. Elle est sur terrain en permanence pour redonner le sourire aux necessiteux. 

Participant à la campagne « october first », Julie N’suele a fait bénéficié près de 405 femmes du dépistage gratuit du cancer de seins.

Elle a plusieurs œuvres sociales à son actif notamment le banquet de Noël 2021 organisé par sa fondation dont ont bénéficié 300 orphelins.

Ajouter à cela, la remise des vivres et non vivres aux personnes de troisième âges vivant dans les maisons de retraites, en passant par l’octroi d’une centaine des kits métier aux femmes ayant bénéficier des formations gratuites en coupe et couture et make up professionnel. 

Tous les jours, Julie N’suele s’emploie à booster des jeunes filles à se prendre en charge et à bosser dur.

Maguy Mbuku Muzembe 

Partager:

Articles similaires

Laisser un commentaire

50 Femmes qui inspirent: 4e Edition

Dans la même rubrique

Education Template