5e édition formation gratuite par la Fondation GRAME : Plus de 200 jeunes femmes ont reçu des certificats et kits métiers

IMG-20240705-WA0036

Partager:

La Fondation “Grâce à ma mère”, GRAME en sigle, a procédé le jeudi 4 juillet 2024 à la clôture de la 5e édition de la formation gratuite qu’elle offre aux jeunes femmes et filles. À cet effet, elle a procédé à la remise des certificats et kits métier de démarrage à plus de 200 jeunes femmes congolaises formées venues de différents coins de la ville de Kinshasa.

Ceci a eu lieu après 4 mois de formation gratuite en esthétique, coupe et couture, pâtisserie, cette-fois ci avec la transformation agro alimentaire, organisée par la Fondation “Grâce à Ma Mère” GRAME, que dirige Julie NSUELE MANIKA, avec l’appui de quelques partenaires techniques et financiers.

Une clôture riche en couleurs qui s’est déroulée dans la salle du Capitole de l’hôtel ROTANA à Kinshasa devant plusieurs invités de marque tels que Didier MUTOMBO, le représentant de l’église de Jésus-Christ des Saints des derniers jours, le représentant de L’UNFPA-RDC Alexis MANGALA, Noëlla AYEGANAGATO, ministre de la jeunesse, Léonnie KANDOLO, Ministre du Genre, Famille et Enfants, Marc EKILA, ministre de la formation professionnelle, Louis WATUM, ministre de l’industrie, la numéro 1 de la coordination nationale en charge de la jeunesse, violence faite aux femmes et traite des personne, Chantal YELU MULOP, ainsi que le représentant de PADMPME. Ces derniers ont tour à tour appellé les lauréates à faire bon usage des kits et fructifier leurs activités qui seront lancées sur le terrain.

Ces invités ont été parmi les personnes qui ont procédé à la remise symbolique des certificats et kits métiers aux récipiendaires.

Pour Julie NSUELE MANIKA, présidente de la Fondation GRAME, cette initiative est une façon de remercier toutes les femmes et les pousser à l’autonomisation :

‹‹ Nous ne pouvons que être satisfaites, parce que c’est un parcours que nous avons commencé, nous avons évolué et acheminé à ce niveau. Chaque année nous apprenons et améliorons ce que nous faisons, nous avons lancé 200 jeunes femmes sur le marché de l’entrepreneuriat elles ont fini la formation, elles ont les kits métiers de démarrage, elles pourront débuter une activité génératrice de revenus et lutter contre la pauvreté, c’est ça notre objectif ››, a-t-elle fait savoir.

Et de poursuivre : ‹‹ C’est un motif de satisfaction parce que nous avons la mission d’encadrer des femmes pour atteindre l’autonomisation, et pour y arriver nous leur donnons une formation afin de les outiller, les doter des capacités nécessaires pour qu’elles deviennent indépendantes, au-delà de la formation nous associons les kits métiers comme leur capital de départ pour commencer directement une activité génératrice de revenu à l’issue de ces formations ››, a-t-elle ajouté.

Joseline NGANDU, l’une des bénéficiaires de cette formation gratuite, a remercié les organisateurs, pour cette initiative louable, et a fait appel à toutes les filles qui se sentent négligées de venir apprendre les métiers à la Fondation GRAME afin qu’elles soient utiles dans la société.

Profitant de cette cérémonie, la présidente de cette structure, Julie NSUELE, habillée par les femmes formées, a fait défiler les apprenantes en coupe et couture, question de montrer à l’assistance de quoi elles sont capables.

Signalons que cette 5e édition de la formation gratuite a été rendue possible grâce à l’appui du PADMPME (financement de la banque mondiale), de l’UNFPA-RDC et de l’église des Saints des derniers jours avec bien sûr les fonds propres de Julie NSUELE MANIKA, qui a reçu des cadeaux symboliques des filles formées, question de dire merci à celle qu’elles appellent affectueusement “MAMAN GRAME”.

Le rendez-vous est pris pour la 6éme édition.

Christian MUKAYA

Partager:

Articles similaires

Laisser un commentaire

Solverwp- WordPress Theme and Plugin