ITURI-BUNIA : Le Gouverneur Militaire lance les Réseaux de Femmes que sont la DYNAFEC, le REFEPL et le RENAFER 

Le Gouverneur militaire de l’Ituri a procédé au lancement officiel des 3 Réseaux des femmes à savoir : La Dynamique des femmes candidates, DYNAFEC, le Réseau National des femmes rurales, RENAFER, et le Réseau des femmes parlementaires élues au niveau local, REFEPL dans la Ville de Bunia.

Dans son adresse, le Lieutenant Général Jonny Kashama Luboya a rendu un hommage mérité au Chef de l’Etat pour les efforts qu’il ne cesse de fournir dans la recherche de la paix. Il s’est dit très flatté du déploiement de ces femmes en Ituri et salue cet élan de solidarité manifesté pour le Réseautage des femmes. 

« La femme, berceau de l’inhumanité est un être spécial qui a une part de responsabilité incontestable dans l’amelioration de la situation que traverse la province de l’Ituri et sa contribution dans la pacification de cette province serait un grand espoir pour toute la population Iturienne », a-t-il dit. Le lieutenant Général Kashama a remercié l’Onufemmes pour la mise en place de ce réseautage. 

Le Chef de la division Genre de la Ville de Bunia a circonscrit les difficultés vécues par les femmes de cette province. Elle a précisé que ces dernières qui nourrissaient la province sont aujourd’hui devenues des déplacées mendiantes pour nourrir leurs enfants.

Elle a plaidé pour que la guerre cesse et que la paix soit de retour. 

u nom de la délégation, Thérèse Olenga a fait savoir aux femmes de l’Ituri, que cette province n’est pas condamnée. Malgré les atrocités vécues, Elle a encouragé les femmes Ituriennes à se lever afin d’apporter leur contribution pour le retour d’une paix durable

Le coordonnateur terrain du bureau conjoint des nations unies aux droits de l’homme, BCNUDH, Bertin ORY présent à cette cérémonie a rassuré les femmes de la RDC en général et celles de l’Ituri en particulier, que la Monusco va intensifier ses efforts pour le retour de la paix. Il a demandé aux femmes de continuer à travailler la main dans la main avec la Monusco.

Ensuite est venue la présentation des objectifs et missions de chaque Réseau aux femmes de l’Ituri. Carine Nkaku Coordonnatrice Nationale de la DYNAFEC, Dynamique des femmes candidates a expliqué la mission de cette structure qui consiste à veiller à la participation politique des femmes à tout le niveau, pour rendre effective l’article 14 de la Constitution de la RDC. La chargée de la mobilisation au sein de la Dynafec la députée honoraire Jeanne Mbo a encourage les femmes de l’Ituri à être Aussi des candi aux prochaines élections.

Du Côté du Réseau des Femmes Elues provinciales et locales, REFEPL, en sigle, les représentantes de ce Réseau ont présentés ce qui se fait au sein de REFEPL. Les députées Lucie Nsanie, Fyfy Osambia et Therese Lopatsha ont édifiées l’assistance de bien travailler même après leur départ.

REFEPL, milite pour une meilleure promotion du leadership féminin et contre toutes les formes de violences faites à la femme et à la petite fille. 

Les femmes rurales ne sont pas restés derrière. Isabelle Monga, Coordinatrice de RENAFER a indiqué que ce sont les femmes rurales qui nourrissent la RDC. Elle a présentés les objectifs de ce réseau. Le RENAFER est là pour fédérer toutes les associations de femmes actives dans l’agriculture, l’élevage et la pisciculture des 26 provinces du pays. 

Les comités provinciales de ces 3 Réseaux ont été installés et présenté aux participants.
Notons que cette mission est organisée par ONU Femmes et soutenu financièrement par l’Ambassade Suède en RDC.

Maguy Mbuku Muzembe 

Partager via :

Lire aussi

Laisser un commentaire

Affiche Tumile Pomoja

Interviews

Affiche #Respecte Moi
Affiche COVID Gestes Barrières