Insécurité dans l’Est de la RDC : Une femme rebelle a été arrêtée avec des munitions de guerre près de Nizi en Ituri

IMG-20220329-WA0007

Partager:

Encore une femme présumé rebelle arrêtée par les Forces Armées Congolaises, FARDC. Le week-end dernier une dame transportant sur une moto des munitions de guerre sous forme de colis, a été arrêtée, sur l’axe iga- barrière à une hauteur du pont Nizi, à 40 km au Nord-Ouest de la ville de Bunia ( territoire de Djugu).

D’après des sources sécuritaires, elle se dirigeait vers kobu et convoyait des munitions d’armes PKM et AK 47 destinés aux miliciens CODECO actifs dans la zone.

La trafiquante a été saisie alors qu’elle prenait la route de kobu. Une vidéo d’elle interrogée par les militaires a fait le tour des réseaux sociaux.

Sur cette même route de kobu-Nizi, une équipe de l’ONG MSF a été attaquée en octobre 2021, lors d’un raid qui a fait plusieurs blessés graves, et qui est à la base de la fermeture de deux projets de santé de cette structure à Nizi et Bambu. 

Aussi dans cette région, des négociateurs dépêchés par le chef de l’État, Félix Tshisekedi Tshilombo pour obtenir un cessez-le-feu auprès des miliciens, ont été pris en otage depuis le 16 février 2022.

La région est donc jugée très dangereuse.

Précieuse Boyo

Partager:

Articles similaires

Laisser un commentaire

Education Template