Com Exkluziva

Gombe-Conflit foncier : Une veuve et ses orphelins déguerpis de leur maison

Une Veuve et des orphelins déguerpis de leur maison dans la commune de la Gombe, non loin du célèbre terrain Wenge et du centre culturel français. Cette veuve qui n’est autre que l’épouse de l’ancien secrétaire exécutif de l’administration de l’AFDL de Laurent Désiré Kabila, a été aperçue par hasard par nos reporters dans son logement de fortune.
Mado Tshamala, ses sœurs et ses 5 enfants dorment à la belle étoile depuis le 6 juillet dernier. Cette dernière dit avoir été déguerpie de sa maison située sur l’avenue Cocotier Numéro 12 dans la commune de la Gombe. Une bâtisse dans laquelle elle dit vivre depuis des décennies avec son défunt époux, Mr Tshamala. Ce dernier fut président du parlement installé à Lubumbashi, à qui Laurent Désiré Kabila aurait attribué cette parcelle.

Selon les explications de Mado Tshamala, une femme prénommée Anne s’est présentée comme propriétaire de cette maison, et l’aurait poussé dehors avec l’aide des éléments de la police qui surveillent cette parcelle en ce moment. Une situation qui l’a plongé dans le désarroi.

‹‹ On a été déguerpis depuis le 6 juillet de cette année et depuis lors nous sommes dehors avec les enfants, et parmi eux il y a la cadette qui est hospitalisé car victime des intempéries ››, a-t-elle dit.

Mado Tshamala qui affirme avoir les documents attestant que l’État Congolais a octroyé cette parcelle à son défunt époux, appelle les autorités à l’aide et la justice congolaise à dire le droit :

‹‹ Nous sommes en justice au moment où nous vous parlons, et des investigations sont en cours pour avoir des preuves au niveau de l’urbanisme et au niveau de la gestion immobilière de l’État pour savoir qui est le véritable propriétaire. Si on était dans cette parcelle des magouilles on y resterait pas pendant autant d’années. Nous demandons donc à la justice de faire son travail, mais aussi à la 1ère dame et au Chef de l’État de nous venir en aide, car nous sommes abandonnés depuis plus d’un mois et demi ››, s’est elle lamentée.

Mado Tshamala qui renseigne que le dossier se trouve au niveau du Tribunal de Grande Instance de la Gombe, fait savoir qu’elle manque de l’argent pour payer les frais des avocats. Ainsi elle demande une assistance de l’État et des personnes de bonne volonté.

Dave Ngonde

Partager via :

Lire aussi

Laisser un commentaire

To Makeupé
Affiche Tumile Pomoja
Félix Tshisekedi : Motomboli ya basi

Interviews

Affiche #Respecte Moi
Affiche COVID Gestes Barrières