Félix Antoine Tshisekedi : D’une veste à une autre, de L’Union Africaine à la CEEAC

IMG-20220120-WA0013

Partager:

Le 20e Sommet de la Communauté Économique des États de l’Afrique Centrale, CEEAC, s’est tenu ce mercredi 19 janvier 2022 au Centre International de Conférence de Kintele dans la périphérie de Brazzaville, en République populaire du Congo.

Sur les 11 Chefs d’Etats que compte la CEEAC, 5 ont été présents et 6 autres pays membres ont envoyé des Hauts représentants.

A cette occasion, le Président de la République Démocratique du Congo Félix Antoine TSHISEKEDI a pris officiellement la tête de cette Communauté, selon la Cellule de Communication de la Présidence de la République.

Dans son mot de  circonstance, le Président en exercice sortant de la CEEAC, Denis SASSOU NGUESSO a symboliquement déclaré : « La transmission de flambeau de la CEEAC est passée d’une rive à une autre du majestueux fleuve Congo ».

Dans son discours d’acceptation de cette mandature de la CEEAC, placée sous le thème « L’éducation, la santé et la culture » et le Sous thème « Former pour rendre autonomes, en s’appuyant sur l’agenda 2063 de  l’Union Africaine », Félix Antoine TSHISEKEDI a tracé les objectifs à atteindre : d’abord réaliser l’autonomie collective, la stabilité économique, contribuer au progrès du continent africain ; ensuite, faire de l’Afrique Centrale une région réellement autonome ; enfin, la transformation positive de notre société. 

L’actuel Président de la CEEAC, Félix Antoine TSHISEKEDI n’a pas manqué de rappeler la quête du progrès et du développement en Afrique Centrale , sans oublier la dernière reconnaissance par l’UNESCO, de la Rumba Congolaise ( pour la RDC et pour la République  du Congo) dans le patrimoine immatériel ; une fierté de l’Afrique Centrale et de l’Afrique en générale.

Rappelons que la Communauté Économique  des États d’Afrique Centrale, CEEAC, est une organisation internationale sous régionale regroupant 11 États de l’Afrique Centrale, à savoir : l’ Angola, le Burundi, le Cameroun, le Gabon, la Guinée Équatoriale , la République Centrafricaine, la République Démocratique du Congo, le Ruanda, la Sao Tomé & Principe et le Tchad.

Depuis  sa création, le 18 octobre 1983, l’objectif majeur de la CEEAC reste  «  le développement économique, social et culturel des pays de la sous-région de l’Afrique Centrale pour aboutir à la création d’un marché commun de la CEEAC».

A ce 20e Sommet, on a noté la présence de Denis SASSOU NGUESSO Président de la République du Congo et Président en exercice sortant de la CEEAC ; le Président Félix Antoine TSHISEKEDI,Président en exercice de l’Union Africaine et Président en exercice entrant de la CEEAC ; Joao LOURENCO de l’Angola ; OBIANG NGUEMA de la Guinée Équatoriale et Archange TOUADERA de la République Centrafricaine.

Comme on le voit, d’une veste à une autre ; d’un siège à un autre ; d’une mandature à une autre ; de la Présidence de l’Union Africaine à la Présidence de la CEEAC. Félix Antoine TSHISEKEDI est parti pour une nouvelle mandature de la RDC.

JPK

Partager:

Articles similaires

Laisser un commentaire

Education Template