Entretien entre R. Mutombo et le CSM sur la situation des magistrats et la surpopulation carcérale

Une réunion entre la ministre d’Etat, ministre de la Justice et Garde des Sceaux Rose Mutombo Kiese, accompagné du vice ministre de la justice, et le Bureau du Conseil Supérieur de la Magistrature, CSM, s’est tenue ce lundi 24 mai 2021.
Il était question, pour Rose Mutombo, dans cet entretien de présenter à ses hôtes certaines priorités de sa mission gouvernementale.

Le contenu de leurs échanges a porté sur 4 points essentiels : la situation sociale des Magistrats; les procédures judiciaires; la problématique de la surpopulation carcérale ainsi que la discipline des Magistrats.

Parmi les grandes priorités de la ministre d’Etat, Rose Mutombo, il faut noter le désengorgement des prisons et au cours de cette rencontre avec le Conseil supérieur de la Magistrature, elle a démandé à cette structure d’inviter les chefs des Offices du Ministère public à envisager, en conformité avec la loi, des mesures d’assouplissement pour toute détention préventive ayant excédé trois mois ou d’envoyer les dossiers en fixation ; à defaut d’ordonner la relaxation des détenus qui n’ont aucun titre justifiant leur présence dans un établissement carcéral. Aussi, a poursuivi la patronne de la Justice, pour les détenus préventifs déjà à la disposition des Cours et Tribunaux, elle a recommandé au CSM d’inviter les chefs de juridictions à accorder la célérité requise à statuer sur les dossiers dont sont saisies les juridictions de jugement.

Elle a informé le Bureau du CSM du transfèrement dans les prochains jours, de certains pensionnaires de la Prison Centrale de Makala à Luzumu et de la Prison militaire de Ndolo à Angega.

Pour ce qui est du social des Magistrats, la ministre d’Etat Rose Mutombo a souligné l’implication de son ministère dans la poursuite de l’examen du cahier de charges des Magistrats afin d’apporter de manière progressive des solutions à leurs attentes.

Pour le point concernant la discipline, elle a fait observer que le ministère enregistre à longueur des journées des plaintes et dénonciations des justiciables à charge des Magistrats sur certaines antivaleurs. Et pour redorer cette image, eĺle a sensibilisé le CSM à veiller sur la discipline des magistrats et d’exercer toute son autorité afin que discipline soit observée.

Cette réunion était présidée par le Président de la Cour constitutionnelle et Président du CSM accompagné du procureur général près la Cour constitutionnelle, du Procureur général près la Cour de Cassation, du Procureur général près le Conseil d’Etat, du 1er Président de la Haute Cour militaire, de l’auditeur général près la Haute Cour Militaire et du Secrétaire permanent du CSM.

Pour la ministre, chacune de deux parties a pris l’engagement de faire ce qui est à son pouvoir pour voir les choses aller de l’avant. Les échanges continueront, a-t-elle fait savoir.

Olivier Mukengeshay

Lire aussi

Laisser un commentaire

To Makeupé
Affiche Tumile Pomoja
Affiche #Respecte Moi
Affiche COVID Gestes Barrières