En Mission en RDC, Oulimata Sarr a échangé avec les Organisations Féminines

IMG-20220329-WA0029

Partager:

Face à face ce lundi 28 Mars 2022, entre la Directrice Régionale d’ONU Femmes en Afrique Centrale et les Femmes leaders des Organisations féminines de la République Démocratique du Congo. 

Oulimata Sarr et les femmes congolaises ont eu des échangés autour de l’effectivité de la parité homme-femme au sein des institutions de la RDCongo , l’autonomisation de la femme et de la fille ainsi que leur protection en temps des conflits comme en temps de paix.

Au cours de cette rencontre animée par Marie-Louise Mwange Coordonnatrice nationale de AWLN/RDC, quelques femmes ont fait leurs plaidoyers sur différentes thématiques. 

Carine Kanku

La Coordonnatrice de la Dynafec Carine Kanku a plaidé pour encourager les réformes électorales, en intégrant le genre et la mise en application de la loi sur le financement des partis politiques en sanctionnant positivement par un pourcentage élevé de financement aux partis politiques qui aligneraient plus des femmes sur les listes de candidatures. 

Abordant la question de l’autonomisation de la femme, Eliane Munkeni a défini cette autonomisation de manière suivante, « donner à la femme la possibilité de générer les ressources pour acquérir les bien matériels et intellectuels« .

Eliane

Elle estime que cela passe par l’encadrement et l’accompagnement, l’accès au financement, la promotion effective et l’amélioration du climat des affaires. Eliane, demande aussi un grand plaidoyer pour que le gouvernement présente une loi et un budget conséquent pour la promotion de l’entreprenariat féminin (toutes activités confondues en mettant l’accent sur l’agriculture)

Zaina

De son côté, Zaina a sollicité de la Directrice Régionale son implication pour que la RDC puisse Ratifier le Traité sur le Commerce des Armes et la Convention de Kinshasa sur les armes légères et Promulguer la loi portant prévention, contrôle et réduction des armes légères, de petit calibre et de leurs munitions en attente depuis 2013.

Anny Modi

Anny Modi a mis un accent particulier sur la question des Violences sexuelles basées sur le Genre. Elle a proposé que les parties prenantes et le Gouvernement puisse s’atteler sur la prise en charge des victimes des VSBG. Pour la Directrice exécutive de Afia Mama, cela reste un défis difficile à relever et il est nécessaire de s’y pencher. 

Deborah Nyamugabo

Au nom des jeunes femmes, Deborah Nyamugabo a au nom de tous les jeunes plaidé pour que les autorités nationales et régionales puissent impliquer la jeune femme à la vie publique en lui dotant de tous les moyens et capacités nécessaires pour être intégrée au processus du développement et de la bonne gouvernance.

Oulimata Sarr, Directrice Régionale Onufemmes

Un échange fructueux avec toutes les femmes dans la salle a eu lieu durant lequel la Directrice Régionale de Onufemmes a pu partager aussi sa philosophie sur les thématiques évoqués ci-haut.

Maguy MBUKU

Partager:

Articles similaires

Laisser un commentaire

Education Template