Electrification des zones rurales en RDC : La Banque Mondiale apporte un coup de pouce financier

La Banque Mondiale au chevet de la RDC. L’institution financière mondiale apporte un coup de pouce financier à la République Démocratique du Congo dans son projet d’électrification des zones rurales de la RDC où de millions de femmes vivent dans l’obscurité. Via la SFI, la société financière internationale, l’institution de Breton Wood a décidé d’appuyer ce programme qui vise à augmenter à 30% le taux d’électrification dans le pays contre 19% aujourd’hui. Le projet concerne ce que l’on appelle les mini-centrales électriques.

Cette aide s’élève à quatre cents millions de dollars destinés à électrifier les campagnes congolaises.

Pour les développeurs de mini-centrales électriques, l’annonce de la Banque mondiale est sans doute la meilleure nouvelle de l’année.

« Nous considérons cela comme un soulagement. Nous pensons que cela nous aidera à développer certains projets privés, mais aussi à attirer de nouveaux investissements au niveau international », a confié Parfait Lutundula, directeur technique de TechPower Services, une jeune entreprise basée à Goma qui fabrique des mini-centrales photovoltaïques.

Les entrepreneurs congolais dans le domaine de l’électricité, renseigne que pour implanter des mini-centrales, il faut d’abord résoudre l’équation économique. Vu le niveau de vie dans les campagnes, l’électricité photovoltaïque doit être subventionnée, et subsidiée. Des millions de femmes dans les provinces de la RDC et même dans certains quartiers de la capitale n’ont pas accès à l’électricité et recourent très souvent aux charbons de bois pour la cuisson, et même pour repasser certains vêtements.

L’absence de l’énergie électrique empêche également ces millions de femmes de se lancer dans les activités économiques nécessitant de l’électricité.

Notez que l’Anser, l’Agence nationale d’électrification rurale, pilote ce programme national. Elle dispose déjà d’un fonds dénommé, le fonds Mwinda doté de 500 millions de dollars pour apporter l’énergie verte à 15 millions de Congolais d’ici à 2024.

Pour rappel, la RDC s’est lancée depuis deux ans maintenant dans un programme d’électrification de zones rurales, pour permettre à de millions de Congolais dont de nombreuses femmes d’avoir accès à l’électricité.

Dave Ngonde

Partager via :

Lire aussi

Laisser un commentaire

Affiche Tumile Pomoja

Interviews

Affiche #Respecte Moi
Affiche COVID Gestes Barrières