Détournement Bukanga Lonzo : ‹‹ Il est clair que Matata Ponyo en est pour quelque chose ››, estime Anne Marie Makombo

L’affaire du présumé détournement des fonds alloués au parc agro-industriel de Bukanga-Lonzo continue à faire réagir les acteurs socio-politique de la RDC dont les femmes.
Parmi elles, Anne-Marie Makombo, présidente interfederale ville de Kinshasa de la LiDEC et ancienne parlementaire. Pour elle, tout semble montrer qu’il y a eu détournement des fonds alloués au projet Bukanga lonzo et il est inadmissible que l’on tolére encore longtemps ces genres d’abus dans un pays comme la RD Congo qui se veut être un état de droit.

Parmi les personnes citées dans cette affaire de détournement il y a l’ancien premier ministre Matata Ponyo, et pour Anne Marie Makombo, il y a pas des doutes, l’équipe de l’ancien premier ministre qui a dirigé ce projet est à la base de ce détournement.
‹‹ il faut que justice soit faite. Il est claire que l’ancien premier ministre en est pour quelque chose dans cette affaire de détournement des fonds, et nous ne devons pas nous le cacher, et encourager les personnes qui se sont méconduites. Ce pays n’avancera pas tant que nous continuerons à flatter et à encourager les personnes qui commettent des telles infractions et font reculer le pays parce que nous partageons les mêmes obédiences politiques », a-t-elle dit.

Anne Marie Makombo pense que le pays doit fournir beaucoup d’efforts pour mettre fin à des telles détournements :

‹‹ Je trouve que c’est assez timide ce qui se fait en ce moment au regard de ces accusations. Nous devons encore être plus rigoureux pour vraiment dissuader les détourneurs de deniers publics, car si nous en sommes là aujourd’hui, c’est en grande partie à cause des détournements qui ont été commis et continuent d’être commis par les hommes politiques. Le pire est que ces derniers finissent par sortir indemnes ou sans être inquiétés par la justice. Cela doit vraiment changer. Nous devons prendre vraiment ce problème à bras le corps et la personne qui doit donner le ton c’est le président de la République ››, a-t-elle martelé.

Pour rappel, dans un rapport publié en novembre 2020, par l’inspection générale des finances, IGF, il a été revelé que 205 millions de dollars américains ont été detournés sur les 412 millions décaissés par le trésor public pour la matérialisation de ce projet. Hormis l’ancien premier ministre Matata Ponyo cité dans cette affaire de détournement, 7 autres personnes sont identifiées comme des responsables de ce détournement et des enquêtes sont entrain d’être menées pour éclaircir cette affaire.

Olivier Mukengeshay

Lire aussi

Laisser un commentaire

To Makeupé
Affiche Tumile Pomoja
Affiche #Respecte Moi
Affiche COVID Gestes Barrières