Désormais, le Réseau des Femmes Leaders Section Ituri à pied d’œuvre 

AWLN, c’est un mouvement pour la transformation de l’Afrique conformément à l’Agenda 2063 pour l’Afrique. 

Cet effort repose sur six piliers clés à savoir : la bonne gouvernance et la participation politique, la paix et la sécurité, le finance et l’entrepreneuriat féminin, le leadership des jeunes, l’agriculture et la mobilisation sociale.

Son Objectif global est de créer un espace de partage pour les femmes leaders. Ce sont là les mots de la représentante de la Coordonnatrice nationale de AWLN, Chapitre RDC Thérèse Olenga aux femmes de l’Ituri, lors de l’installation de ce Réseau Africain.

Elle a avant toute chose, présenté l’historique de ce Réseau des femmes leaders, qu’elle estime une bonne opportunité puisse que ça réuni les femmes de toutes catégories d’ordre sociale. Thérèse Olenga a sensibilisé les femmes Ituriennes sur l’apport de tout un chacun dans AWLN pour Fédérer les efforts. Elle a parlé également de ces trois pionnières que sont Eve Bazaiba, Marie-madeleine Kalala et Marié-louise Mwange qui ont représenté la RDC aux assises de AWNL à New York en juin 2017.  

Prenant la parole, la chargée du programme Genre à Onu femmes, Catherine Ondimba a renchéri en disant que AWLN est un état d’esprit. Elle a éveillé la conscience des femmes de l’Ituri victimes de guerre à répétition , sur leur apport dans la recherche de la paix.

La Coordonnatrice du Caucus des jeunes femmes de AWLN Anny Modi, a martelé sur le fonctionnement de ce caucus qui reste indépendant, au sein du réseau. Il a comme objectif de préparer les jeunes filles à bénéficier des formations mais également de favoriser la collaboration intergénérationnelle.

S’en ai suivi la présentation du  Comite provincial du Réseau des Femmes leaders section Ituri qui devient la 9ème province dans le Chapitre de la RDC. Les membres de ce comité ont reçu comme mission, de détecter les femmes leaders dans tous les secteurs de la vie, et motiver la femme de cette partie de la RDC à participer à la gestion de la chose publique, et à s’engager dans les partis politiques.

Rappelons que AWLN a été lancé au siège des Nations unies à New York en juin 2017, sous les auspices de la Commission de l’Union africaine (CUA) et des Nations unies (ONU) par l’intermédiaire du Bureau de l’envoyé spécial de l’UA pour les femmes, la paix et la sécurité et d’ONU Femmes. 

Maguy Mbuku Muzembe 

Partager via :

Lire aussi

Laisser un commentaire

Affiche Tumile Pomoja

Interviews

Affiche #Respecte Moi
Affiche COVID Gestes Barrières