Conséquences de l’invasion Russe en Ukraine : Le gouvernement canadien sanctionne les deux filles de Vladimir Poutine

IMG-20220426-WA0013

Partager:

Elles font les frais de l’invasion Russe en Ukraine commanditée par leur père.

Maria Vorontsova, 36 ans, et sa sœur Katerina Tikhonova, 35 ans, toutes deux filles du président de la fédération de la Russie, Vladimir Poutine, ont été sanctionnées par le Canada, ce après les États-Unis d’Amérique et l’Union Européenne.

En effet, l’invasion Russe en Ukraine, la guerre qui s’en est suivi avec ses nombreux morts et destructions, ont provoqué une salve de riposte économique en l’encontre des autorités russes et de tous les soutiens de Vladimir Poutine, dont ses deux filles. Cette décision a été rendue publique dans un communiqué signé jeudi 21 avril 2022.

Selon Washington post, les filles Poutine pourraient servir de prête-noms pour cacher une partie de l’immense fortune attribuée à leur père. Ce stratagème lui permettrait aussi d’éviter une partie des sanctions imposées à la Russie par les pays occidentaux depuis 2014, après l’annexion de la Crimée.

Hormis les deux enfants de Vladimir Poutine, le gouvernement fédéral du Canada a frappé 12 autres citoyens russes  en raison de “l’invasion illégale et injustifiable de l’Ukraine par le régime Russe”.

‹‹ Le Canada ne relâchera pas ses efforts pour tenir le président Russe Vladimir Poutine et ses collaborateurs responsables de leur complicité dans l’invasion de l’Ukraine par le régime russe ››, a dit Mélanie Joly, cheffe de la diplomatie canadienne, dans un communiqué publié dans la presse.

Signalons que les personnes visées, membres du conseil de la Fédération de Russie, l’ont été pour avoir facilité et permis des violations de la souveraineté et de l’intégrité territoriale de l’Ukraine.

Christian Mukaya

Partager:

Articles similaires

Laisser un commentaire

Education Template