Afriland – Lengela Kelasi
Afriland – Sara

Clôture 3 jours de Formation des encadreurs de jeunes filles par l’ONG FAWE RDC

C’est avec satisfaction que les participants et participantes à la formation des encadreurs de jeunes filles constitués des enseignants et enseignantes, ont clôturés les travaux ce samedi 8 Janvier 2022.

Une Formation organisée par le “Forum African Women Educationnalist”, FAWE en sigle, avec l’accompagnement financier de OSISA, au Lycée Sainte Germaine dans la commune de Ndjili à Kinshasa .

Louise Mayuma Kasende, Présidente FAWE RDC

En effet, pendant 3 jours successifs, soit du jeudi 6 au samedi 8 janvier 2022, des enseignantes et enseignants envoyés par les chefs d’établissements des différentes écoles de la ville de Kinshasa, ont suivi une formation axée sur la création et l’animation des “Clubs Tuseme” au sein des milieux scolaires.

L’objectif de cette session de formation est de permettre aux enseignantes et enseignants sélectionnés comme encadreurs des filles, de s’imprégner des diverses connaissances pour créer et animer les “Clubs Tuseme”, qui seront des espaces de rencontre dans lesquels la parole sera donnée aux filles afin qu’elles racontent en toute liberté les actes de discrimination dont elles sont victimes. Tuseme, étant un mot en langue Swahili qui signifie “s’exprimer”.

Nicole Kimbanda spécialiste en Education des filles, en Genre et formatrice lors de cette session, a fait savoir aux participants leurs tâches et les objectifs de cette formation. Il s’agit notamment de les rendre capables d’encadrer les jeunes filles de Kinshasa à travers ce club afin de délier leurs langues pour leur permettre de s’exprimer librement :

« Les participants à cette formation sont maintenant capables de créer tout d’abord les Clubs Tuseme et de les animer dans la mesure où au sein des écoles, généralement les filles ne veulent pas dénoncer les actes discriminatoires auxquels elles font face. Et donc grâce à cette formation, ces encadreurs vont à leur tour former les filles et ainsi lutter contre ces actes », a dit Nicole Kimbanda.

De son côté le coordonnateur national de FAWE RDC Arnold Selenge Muteba a remercié et encouragé les chefs d’établissements à accompagner ce projet car FAWE dans son engagement, accompagne les chefs d’établissement dans leurs écoles respectives :

« À ce niveau, nous ne pouvons qu’encourager les chefs d’établissements à nous accompagner dans ce projet parce que nous FAWE, nous les accompagnons dans leur noble mission d’éduquer les enfants particulièrement les filles ››, a-t-il lancé.

Après cette formation, l’ONG FAWE procédera très prochainement à l’installation des  Clubs Tuseme dans les écoles de Kinshasa pour servir de tribune de “libre expression” aux filles dans le but de bannir l’abandon scolaire.

Retenez que FAWE est un organe éducatif africain présidé par Louise Mayuma Kasende en République Démocratique du Congo.

Dave Ngonde

Partager via :

Lire aussi

Laisser un commentaire

Interviews

Actu d'Ailleurs

Affiche #Respecte Moi
Affiche COVID Gestes Barrières