Chantal Dédé Kapanga célèbre 08 mars avec les femmes de la commune de Makala

20220310_075300

Partager:

Plusieurs centaines des femmes de la Commune de Makala ont célébré ce Mardi 8 Mars 2022 avec la Présidente du Parti A.A.C; Alliance Africaine des Cadres, dans une salle archicomble  et compacte.

A son arrivée, Chantal Dédé Kapanga, a été accueillie par des femmes en liesse, ravies de voir et de communier, ce jour, avec  ‘‘ l’ Étoile de la politique congolaise ’’. 

Après la prière de Pasteur Angélique, et le mot de bienvenu du président fédéral Kabeya qui a sollicité à la haute hiérarchie du Parti, de doter cette commune d’un siège digne du Parti A.A.C.  et de songer à aligner les personnes assidues de sa Commune aux élections prochaines, le mobilisateur national Barthélémy Usobakane a rappelé l’objectif du parti,  « celui de conquérir le pouvoir et d’en conserver le plus longtemps possible ». Il a invité séance tenante, devant la Présidente Chantal Dédé Kapanga et des hauts cadres du Parti, les personnes présentes à adhérer massivement à l’Alliance Africaine des Cadres, qui apporte un vent  nouveau ,un nouveau souffle.

Répondant positivement à cet appel, plusieurs centaines des femmes ont subitement adhéré, sans contrainte, à l’A.A.C.

Avant que la Présidente Nationale de l’A.A.C. prenne la parole pour s’adresser à la base, la présidente de la Ligue des femmes Mireille Ngunda, a expliqué le thème retenu pour la célébration de la Journée Internationale des droits de la femme. Elle a, en plus, invité les femmes, « à faire confiance à Chantal Dédé Kapanga, maman de cœur, maman d’amour et maman d’actions visibles, soucieuse du bien être tant social qu’économique des congolaises ».

Le moment tant attendu, c’est le discours bref de Chantal Dédé Kapanga, qui a dit en substance, « je suis venu fêter avec vous ce 8 mars et non faire de discours. Comme la maman ne se promène pas mains vides, elle a toujours quelque chose dans sa gibecière ,  je vous apporte les pagnes». 

La joie, les danses et les cris d’allégresse ont été visibles,pendant que chaque femme, recevait  « une pièce de pagne de haute qualité ».

Qui l’eût crû? chacune des femmes présentes, a reçu sa part.

A leur tour, les femmes de la commune de Makala, ont remis un joli pagne à Chantal Dédé Kapanga, qui s’est dit très touchée par cet acte.

Malgré la fragilité de cette commune, la présidente a dit choisir ce lieu délaissé par beaucoup, pour écouter les souffrances qui agacent la population.Elle dit partir mais pour revenir sous peu, pour consoler sa base de Makala.

Grand et infini étonnement de la foule de ce sens très élevé de partage, qui caractérise la surnommée, « Étoile de la politique congolaise ».

Prières et remerciements étaient sur les lèvres de toutes les femmes au moment de la séparation.

Jean Pierre katenda

Partager:

Articles similaires

Laisser un commentaire

Education Template