CENI : Adine Omokoko en tournée dans les CI de la Commune de Ngaliema

IMG-20230106-WA0020

Partager:

« L’opération d’identification et d’enrôlement des électeurs dans les centres de la commune de Ngaliema se déroule comme prévu », tel est le constat fait par Adine Omokoko membre de la plénière de la commission électorale nationale indépendante. Quelques problèmes d’ordre technique ont cependant été enregistrés, lors de sa descente dans les différents centres d’enrôlement de Ngaliema. Il était question de palper du doigt les avancées enregistrées et les difficultés rencontrées en vue de trouver des solutions idoines selon le management de cette institution d’appui à la démocratie.

C’est à l’Antenne provinciale de Ngaliema que Adine Omokoko a débuté sa journée pour avoir la cartographie de tous les centres d’identification et d’enrôlement des électeurs de Ngaliema.

Des problèmes d’ordre sécuritaire dans les zones rouges où sont déployés les matériels de la CENI et son personnel, ont été présentés à Adine Omokoko par Laeticia Luyilinga, Chef d’Antenne de la CENI/NGALIEMA.
En représentante spéciale du président Denis Kadima, ce membre de la CENI, a promis d’en faire part à l’équipe pour des solutions le plus tôt possible pour un bon déroulement de cette opération.

Au Lycée Notre Dame de la Providence de Ngaliema, premier centre visité, Adine Omokoko a eu des plus amples explications sur le déroulement de cette opération.
Malgré les difficultés techniques, le processus se déroule normalement.

Des instructions fermes ont été données aux agents de la CENI sur place par Adine Omokoko, en vue de privilégier les femmes enceintes, les personnes de 3ème âge et celles vivant avec handicap.

Du côté de l’enrôlement des électeurs par jour, plusieurs centres dont celui de Bobokoli, Ecole La Borne, EP Kuntwala et tant d’autres, dépassent la barre de 60 personnes enrôlées par jour.

À l’Institut Lukunga 1 et 2, dernière étape de la ronde de ce mercredi 04 Janvier 2023, Adine Omokoko membre de la CENI s’est félicitée de l’amélioration enregistrée par rapport à la qualité de service rendu par les agents, au déploiement des kits dans certains centres et la compréhension de la procédure par les requérants lorsqu’ils viennent se faire enrôler .

Pour Adine Omokoko, sa descente ce jour sur terrain est une preuve de suivie et d’évaluation que la CENI fait au regard des toutes les difficultés enregistrées lors du lancement de l’opération d’identification et d’enrôlement dans la première aire opérationnelle qui comprend 10 provinces y compris celle de Kinshasa.
Elle promet que des décisions seront prises en concertation avec tous les membres de la plénière afin de remédier rapidement à toutes les éventualités rencontrées sur terrain.

Etant donné que les centres d’inscriptions sont logés au sein des établissements scolaires, Adine Omokoko a précisé que toutes les mesures nécessaires seront prises afin de ne pas handicapés non seulement le déroulement normal des cours dès la reprise dans quelques jours mais aussi la poursuite de cette opération d’identification et d’enrôlement des électeurs.

Au regard des avancées enregistrées notamment la familiarisation des OPS avec les machines, le remplacement des kits à problème, Adine Omokoko se dit rassurée que le quota sera atteint dans le délai prévu par la commission électorale nationale indépendante, CENI.

Christian Mukaya

Partager:

Articles similaires

Laisser un commentaire

Education Template