Cancer du sein, une maladie très dangereuse pour les femmes

Une boule dure dans le sein, un écoulement du mamelon alors que vous n’allaitez pas, des douleurs au sein, un mamelon qui se retourne vers l’intérieur, la peau du sein qui s’épaissit, durcit ou encore rougit…. voilà les symptômes du cancer du sein.

Le cancer du sein est une tumeur maligne de la glande mammaire, qui naît dans les unités cellulaires dont la fonction est de sécréter le lait, les unités ducto-lobulaires du sein, essentiellement chez la femme.

Le cancer du sein est le plus fréquent chez la femme. Il représente plus du tiers de l’ensemble des nouveaux cas de ce cancer.

Une fois qu’une anomalie est découverte lors d’un examen de dépistage ou qu’une personne présente des symptômes, plusieurs examens doivent être réalisés. C’est l’examen anatomopathologique des tissus prélevés au niveau de l’anomalie qui établit le diagnostic de cancer du sein. Ce prélèvement au niveau de l’anomalie est le plus souvent réalisé par micro ou macro biopsies à travers la peau.

Quel traitement pour le cancer du sein

Différents types de traitements peuvent être utilisés pour traiter un cancer du sein.

Il y a notamment la chirurgie, la radiothérapie, l’hormonothérapie, la chimiothérapie et les thérapies ciblées.

Il arrive parfois qu’un seul type de traitement soit nécessaire. Mais dans d’autres cas, une association de traitements est utile pour mieux maîtriser la maladie. On peut ainsi, par exemple, réaliser une chirurgie et compléter ensuite le traitement uniquement par une chimiothérapie, ou uniquement par une radiothérapie.

Pour lutter contre cette maladie mortelle, plusieurs thérapies sont aujourd’hui utilisées. Ces thérapies à savoir sont les trastuzumab, bévacizumab, lapatinib et l’évérolimus qui bloquent des mécanismes spécifiques des cellules cancéreuses.

La prise en charge du cancer est globale et comprend tous les soins et soutiens dont vous pourriez avoir besoin dès le diagnostic, pendant et après les traitements. Il s’agit du soutien psychologique, accompagnement social, et prise en charge de la douleur

Pour celles qui en souffrent déjà, l’arrêt du tabac est toujours bénéfique. Il influence positivement la tolérance aux traitements et le pronostic de votre maladie.

Et cela que votre cancer ait été diagnostiqué il y a longtemps ou tout récemment.

La pratique d’une activité physique adaptée contribue aussi à améliorer votre qualité de vie tout au long du parcours de soins et la réponse aux traitements.

Il faut noter que le cancer et ses traitements peuvent avoir des conséquences sur votre alimentation. Un accompagnement nutritionnel peut toujours être utile.

Maguy MBUKU MUZEMBE

Lire aussi

Laisser un commentaire

To Makeupé
Affiche 4e Edition – Kinshasa Strong Ladies
Affiche Tumile Pomoja
Affiche #Respecte Moi
Affiche COVID Gestes Barrières