Com Exkluziva

Bureau définitif Ass.Nat : RSLF/Bukavu déplore la régression de la représentativité féminine

Après l’élection du bureau définitif de l’Assemblée Nationale, les réactions ne cessent de tomber autant chez les acteurs politiques que chez les organisations de défense des droits de la femme. 

Dans une interview accordée jeudi 04 février 2021 à POURELLE.INFO, l’organisation Rien Sans les femmes s’est dit choquée par le déroulement du processus électoral au sein de la chambre basse du parlement où plusieurs candidatures des femmes ont été invalidées.

Le 18 décembre dernier, la dynamique des femmes du Sud-Kivu avait adressée au chef de l’État et aux élus du peuple un mémorandum au sujet de la crise au sein de l’Assemblée nationale demandant leurs implications pour hausser une autre femme à la présidence.

Malgré cette requête, les femmes se sont vues récolter que 2 postes au sein du bureau définitif sur 7 lors des élections du 03 février dernier. Il s’agit du rapporteur adjoint et du questeur pendant que les hommes se partagent entre eux la présidence, la première et la deuxième vice-présidence.

Le mouvement Rien Sans Les Femmes promet d’autres actions dans les jours avenirs pour faire entendre leur voix et exiger le respect stricte de l’article 14 de la constitution du pays. 

Patrick MAKIRO/Bukavu

Partager via :

Lire aussi

Laisser un commentaire

To Makeupé
Affiche Tumile Pomoja

Interviews

Affiche #Respecte Moi
Affiche COVID Gestes Barrières