Agression de la journaliste Tatiana Osango : JED dénonce et demande des explications et réparation à Martin Fayulu

a1040576-21db-436b-bd1f-a0a32373faed

Partager:

L’ASBL “Journalistes en danger” a adressée une lettre le lundi 19 septembre 2022 à Martin Fayulu, président du parti “Engagement pour la Citoyenneté et la Démocratie” (ECIDE) suite à l’attaque violente dont a été victime la journaliste Tatiana Osango suivie de la destruction de sa voiture le jeudi 15 septembre 2022 devant le siège social du parti de Martin Fayulu situé sur l’avenue de l’enseignement dans la commune de Kasa-Vubu. Dans cette correspondance, la structure de défenses de professionnels de médias en République Démocratique du Congo déplore l’indifférence totale des dirigeants du parti politique de Martin Fayulu :

‹‹ Bien que les images de cette attaque aient été abondamment diffusées dans les réseaux sociaux, aucun membre ou dirigeant de votre parti n’a réagi ni condamné cette agression…›› a déploré JED.

Ainsi JED demande à Martin Fayulu des explications sur les circonstances de cette brutalité envers une journaliste devant le siège de L’ECIDE :

‹‹ JED demande votre implication personnelle, en qualité du président de L’ECIDE, pour ouvrir une enquête interne sur cette agression afin d’en identifier les auteurs et s’assurer que pareil incident ne puisse plus jamais se répéter ››, a écrit JED dans cette correspondance dont une copie a été réservée au Ministre de la Communication et Medias, au Ministre de l’intérieur et au commandant de la police ville de Kinshasa.

Notons que Tatiana Osango, est une journaliste indépendante et patronne d’un média en ligne. Elle a été violemment prise à partie le 15 septembre 2022 par un groupe d’individus identifiés comme militants de l’ECIDE au moment où elle tentait de faire un reportage non loin du palais du peuple.

Christian Mukaya

Partager:

Articles similaires

Laisser un commentaire

Education Template