Com Exkluziva

5 octobre – JM de l’enseignement : Le recrutement des enseignants est une urgence (UNESCO)

La planète célèbre ce mardi 5 octobre la journée mondiale de l’enseignement.

Selon un communiqué publié par l’UNESCO, l’Organisme des Nations Unies pour l’Education, la Science et la Culture ce 05 Octobre, ‹‹la réussite de la relance de l’éducation nécessite des investissements accrus dans le bien-être, la formation, le développement professionnel et les conditions de travail des 71 millions d’enseignants à travers le monde, pour remédier aux pertes d’apprentissage et gérer les transformations imposées dans l’enseignement et l’apprentissage par la pandémie de COVID-19 ». 

L’organisme des Nations Unies poursuit son communiqué en disant :

« Alors qu’au 30 septembre les écoles ont totalement rouvert dans 124 pays, elles n’ont que partiellement rouvert dans 44 pays et restent complètement fermées dans 16 autres…Cette crise a également mis en lumière les défis majeurs auxquels la profession enseignante est confrontée, notamment le manque de formation pour l’enseignement en ligne et l’apprentissage à distance, une charge de travail accrue en raison des cours donnés en demi-groupes, de l’enseignement hybride ainsi que les questions de santé et de sécurité au travail. Placer les enseignants au cœur de la relance de l’éducation nécessitera de renforcer leurs effectifs dans certains pays…Au total, il faudrait 69 millions d’enseignants en plus à travers le monde pour assurer l’enseignement primaire et secondaire d’ici à 2030 (ODD 4.1). Selon les prévisions, l’Afrique subsaharienne devra recruter 15 millions d’enseignants du primaire et du secondaire d’ici 2030 ».

En RDC, cette journée mondiale survient à 1 jour après la rentrée scolaire 2021-2022, un retour à l’école particulier dûe à la pandémie de la Covid-19, laquelle a perturbé le calendrier scolaire et celui des vacances. Cette journée du 05 Octobre est célébrée dans la méditation dans la mesure où la rentrée scolaire bien qu’effective a été timide. Et pour cause, plusieurs enseignantes et enseignants des écoles publiques notamment réclament à l’État congolais le payement des arriérés de leurs salaires de l’année scolaire 2020-2021.

Dave Ngonde

Partager via :

Lire aussi

Laisser un commentaire

To Makeupé
Affiche Tumile Pomoja
Félix Tshisekedi : Motomboli ya basi

Interviews

Affiche #Respecte Moi
Affiche COVID Gestes Barrières