2e Sommet Chefs d’Etats sur la RDC : « Les groupes armés sommés de participer au processus politique »

1649443094632

Partager:

Le 2e Sommet des Chefs d’Etats sur la RDC, s’est tenu ce jeudi 21 Avril 2022, à Nairobi, au Kenya, sous l’organisation du Président de la République du Kenya Uhuru Kenyatta. Trois Chefs d’Etats ont répondu présents à cette réunion, Félix Antoine TSHISEKEDI de la RDC, Evariste Ndayishimiye du Burundi, Yoweri Museveni de l’Ouganda ,et le Rwanda était représenté par le Ministre des affaires étrangères.

A cette deuxième Réunion, les Chefs d’Etats ont pris note de la situation à l’Est de la RDC et dans les pays voisins.

Selon le communiqué Officiel  rendu public, «  les discussions ont été fructueuses et tenues dans un environnement franc et cordial, dans le souci de promouvoir la paix, la stabilité et le développement dans l’Est de la RDC et la grande Région de l’Afrique de l’Est ».

C’est ainsi que les Chefs d’Etats se sont également convenus « d’inviter les autres dirigeants de la Communauté de l’Afrique de l’Est à se joindre au conclave et à les engager dans les futures séances ; de saluer la participation , en qualité d’observateurs, d’un représentant du Secrétaire Général des Nations Unies, du Président de la Commission de l’Union Africaine, du Secrétaire Général de la CIRGL, du Secrétaire Général de la Communauté de l’Afrique de l’Est ; d’accueillir également les interlocuteurs bilatéraux tels que les États-Unis et la France en Statut d’observateurs ; qu’un secrétariat soit formé pour surveiller la mise en œuvre des accords conclus lors de la réunion. Et ce secrétariat sera administré par l’Envoyé Spécial au Cabinet du Président de la RDC et l’Envoyé Spécial au Cabinet du Président  du Kenya. En attendant, à titre intérimaire, c’est le secrétaire principal du Ministère des Affaires étrangères du Kenya qui a été désigné pour jouer ce rôle ».

En pratique, les Chefs d’Etats ont progressé les travaux sur deux voies : politique et l’application militaire.

Sur le plan politique, le processus politique doit être lancé sous la direction de Uhuru Kenyatta, pour faciliter les consultations à entreprendre entre la RDC  et les groupes armés locaux dans le pays. Ce dialogue consultatif entre les deux parties ci-haut doit se tenir ce Vendredi 22 avril 2022, à Nairobi. Le président Kenyan a accepté gracieusement d’accueillir et de fournir un soutien logistique pour ces consultations. 

Enfin, sur le plan de l’application militaire, donc de la sécurité, la Réunion des Chefs d’Etats a rappelé  « d’accélérer la mise en œuvre d’une forme régionale, pour aider à contenir et, si nécessaire, combattre les forces négatives ». Elle a ordonné le déploiement urgent d’une telle force conjointe avec effet immédiat, dans la pleine consultation des autorités compétentes de la région. 

Toujours dans cette même ligne, la Réunion a ordonné, « que tous les groupes armés en RDC, participent, sans aucune condition, au processus politique pour résoudre leurs grognes. A défaut de le faire, tous les groupes armés congolais seraient considérés comme des forces négatives et traités militairement par la région. Que la mise en place de la force régionale de lutte contre les forces négatives, commence immédiatement sous la direction de la RDC ».

L’évaluation de la mise en œuvre de l’avancement de ces travaux se fera dans un mois, a précisé le Communiqué officiel, sanctionnant la fin du 2e Conclave des Chefs d’Etats sur la RDC.

Jean Pierre Katenda

Partager:

Articles similaires

Laisser un commentaire

Education Template