2 mois sans électricité au quartier 24 novembre à Ngiri Ngiri : Mécontentes, les femmes interpellent la SNEL

Deux mois sans électricité au quartier 24 novembre dans la commune de Ngiri Ngiri, non loin du Rond Point Moulaert. Les femmes des avenues Monkoto, Nzombo et bolafa ont exprimé leur ras-le-bol face à cette situation.

Elles font savoir que l’obscurité dans laquelle ils vivent les met en insécurité. Une fois la nuit tombée leur quartier devient un champs de bataille des bandits dit kuluna.

‹‹ Y a pas de courant, c’est l’obscurité totale ici et à cause de cela il y a des brigands dit kuluna, qui nous déstabilisent. J’ai déjà surpris certains entrain de voler des câbles électriques, ils ont failli me tuer, j’ai eu la vie sauve grâce à notre chien ››, a dit une habitante de l’avenue Bolafa.

Ce manque d’électricité ne permet pas également à ces femmes de cuisiner avec le réchaud, conserver les aliments aux frais, surtout celles qui ont des restaurants de fortune. Elles sont donc obligées de cuisiner des petites quantités de nourriture, chose qui ramène au rabais leurs bénéfices.

‹‹ Moi je suis une restauratrice, j’achète des aliments que je garde au congélateur. Mais faute de courant j’ai perdu plusieurs aliments qui ont pourri. Comme je ne suis pas haut placée pas moyen de porter plainte contre la SNEL, je m’en remet à Dieu seulement ››, a dit une autre femme tenancière d’un restaurant de fortune.

 Les vendeuses de boissons fraîches sont également négativement impactées.

‹‹ Nous qui faisons le commerce d’eau fraîche et de la boisson sucrée ou alcoolisée, nos bénéfices sont au rabais. Difficile de donner même la somme de 500fc ou 1000fc à nos enfants qui vont à l’école, faute d’activité. Y a t-il pas de gens qui peuvent faire le suivi afin qu’on nous rétablisse le courant ? ››, s’est lamentée une troisième femme.

Le malheur ne venant pas seul, ces habitantes ont découvert il y a quelques jours que des inciviques ont volé quelques câbles de courant électrique se trouvant sur l’avenue Bolafa. Une difficulté de plus qui doit interpeller les autorités de la société nationale d’électricité à vite rétablir le courant électrique dans ce quartier.

Précieuse Boyo

Partager via :
Facebook
Twitter
WhatsApp
Telegram
Email
Imprimer
Lire aussi :

Laisser un commentaire

Accédez à POURELLE TV

50 Femmes qui inspirent: 4e Edition

Echo des Provinces

Inongo – Province de Maï Ndombe: Une embarcation échoue et cause 9 morts et  115 rescapés

People & Célébrités

Education Template