2 Mars – Journée Mondiale du livre : Focus sur les grands ouvrages écrits par les écrivaines Congolaises

IMG-20230302-WA0029

Partager:

Le monde littéraire est en fête chaque 2 Mars de l’année. En effet la planète célèbre au 2e jour du 3e mois de l’année la journée Mondiale du livre. La rédaction du premier média des femmes en RDC a braqué ses projecteurs sur les grands ouvrages littéraires écrits par les écrivaines de RDC et les genres littéraires les plus utilisés par ces dernières. Christian Gombo, écrivain et membre de l’association des jeunes écrivains du Congo nous a fait savoir qu’il y a un tas de livres et presque tous les genres sont explorés :

‹‹ Généralement, la plupart des livres des femmes que nous avons ici dans la bibliothèque Miezi, on a de la poésie. C’est le genre dominant, très exploité par les écrivaines congolaises, notamment Elisabeth Mweya Tol’ande et Yolande Elebe. Il y a aussi des récits, des fictions et de la science-fiction avec Celena Ngoy notamment, des reportages avec Ange Kassongo notamment avec son roman les femmes de Pakadjuma ››, a relaté Christian Gombo.

Concernant le contenu ou les thèmes les plus utilisés dans les ouvrages littéraires des écrivaines congolaises, Christian Gombo fait savoir que ces femmes parlent plus de la violence faite aux femmes, de l’amour, du quotidien des Congolais, des droits de femmes tels que le dit très souvent la slameuse Do Nsosome dans ses textes.

Les femmes sont de plus en plus présentes dans la littérature, beaucoup plus aujourd’hui qu’hier, a dit Christian Gombo. Et le cercle littéraire féminin congolais s’élargit et se rajeunit de plus en plus avec des femmes comme Celena Ngoy, Andréa Moloto, Larissa Diakanua, Laetitia Lakubu, Missy Bangala ou encore Ange Kassongo.

Ces femmes écrivent très souvent en français mais il y en a également qui écrivent en Lingala. L’une d’elles a même organisé un festival à Mbandaka histoire de promouvoir la littérature en langues congolaises  Concernant les titres des grands ouvrages littéraires écrits par les femmes congolaises, on peut citer : TRÉSOR, ENFANT DE LA RUE, de Germaine Kabedi ; LES FEMMES DE PAKADJUMA, de Ange Kassongo ; RENDEZ-VOUS À MATADI, de Sosthène Mova ; PAS SEULS SUR TERRE, de Joyceline Kajangu ; APPRENDS-MOI À AIMER, de Divine Moseka ; MATHY, TU SAIS, de Andréa Moloto ; LE BICTARI, de Yolande Elebe Mandembo et bien d’autres ouvrages disponibles dans les bibliothèques et librairies de la RDC, notamment à l’espace culturel Miezi à Kinshasa.

Dave Ngonde

Partager:

Articles similaires

Laisser un commentaire

Education Template