17 Mai-JM contre l’hypertension artérielle : Plus d’un milliard des personnes concernées dans le monde

IMG-20220518-WA0009

Partager:

Le 17 mai est la journée mondiale contre l’hypertension artérielle. Une pathologie qui concerne 1,13 milliard de personnes  dans le monde, soit 40 % dans les pays occidentaux et 60 % dans les pays en voie de développement.

Cette journée a été décrétée le 14 mai 2005 par la Ligue Mondiale contre l’hypertension, dans l’objectif de communiquer au public l’importance de l’hypertension et la gravité de ses complications médicales, et de fournir de l’information sur sa prévention, sa détection et son traitement.

L’hypertension artérielle se caractérise par une pression anormalement forte du sang sur la paroi des artères. Elle ne provoque généralement pas des symptômes, mais se fait accompagner des  certains troubles qui peuvent être notamment, des maux de tête, des difficultés de concentration,  des vertiges, des douleurs dans la poitrine, des essoufflements, des troubles visuels et des fatigues.

L’hypertension artérielle  peut être génétique ou issue d’un environnement défavorable,  en particulier une alimentation trop riche en graisses ou en sel, la consommation des tabacs ainsi qu’une diminution de l’activité physique.

Il existe d’autres facteurs de risque dont l’alcool, le stress, mais aussi le sommeil perturbé et le syndrome d’apnée du sommeil.

Enfin, il faut savoir que l’hypertension artérielle peut apparaître de manière parfois brutale, alors que vous avez eu des chiffres normaux pendant toute votre vie.

Chez les femmes, l’hypertension peut se développer à trois moments-clés : lors de la prise de la première pilule contraceptive, lors de la grossesse et à l’occasion de la ménopause. D’où l’intérêt d’intensifier les séances de dépistage chez les femmes.

La mise en place d’une alimentation équilibrée est donc indispensable pour se prévenir de l’hypertension artérielle. La prévention du surpoids peut permettre d’éviter la prise d’un traitement à vie.

Notons que d’ici à 2025 à cause du vieillissement de la population et de l’évolution du mode de vie qui favorise l’obésité et la sédentarité nous compterons 1,5 milliards de malades d’hypertension artérielle.

Hornella Ngonga

Partager:

Articles similaires

Laisser un commentaire

Education Template