16 jours d’activisme au département d’État américain: Les journalistes africains échangent avec Katrina Fotovat par visioconférence

Plusieurs Journalistes africains ont échangé ce mercredi 1erdécembre 2021 via un point de presse en visioconférence avec Katrina Fotovat, responsable principale Initiative du bureau du secrétaire d’État américain, chargé des questions relatives aux femmes dans le monde.

Cet échange a eu lieu dans le cadre des 16 jours d’activisme, campagne organisée par les Nations Unies chaque année, du 25 novembre au 10 décembre pour lutter contre les Violences Basées sur le Genre dont sont victimes des millions de femmes à travers le monde.

Au cours de ce point de “presse numérique” plusieurs journalistes assis dans une salle et postés devant un écran au sein des différentes ambassades des États-Unis d’Amérique en Afrique, posaient des questions à leur interlocutrice, visible à l’écran, parlant anglais mais dont les propos étaient traduits en français pour les pays francophones. Les questions venues de la Côte d’Ivoire, de la Guinée Conakry, du Mali ou du Sénégal, ont tourné autour des droits des femmes, la fin des conflits armés en Afrique, la politique internationale des États-Unis d’Amérique sur le respect du Genre et notamment des femmes etc…

À l’ambassade des Etats-Unis d’Amérique à Kinshasa, une dizaine de professionnels de médias avaient répondu à l’invitation leur lancée par Dora Do Nsosome, une membre de l’équipe de communication de la représentation américaine en RDC.

Le média en ligne et média des femmes pourelle.info, toujours au cœur de l’actualité des femmes y était représenté par Dave Ngonde et  Rabbi Nkazi.

À son interlocutrice, Dave Ngonde a posé la question de savoir ce que comptent faire les Etats-Unis d’Amérique pour mettre fin aux conflits armés à l’est de la RDC, une des causes des VSBG. Le journaliste de Pourelle.info a aussi demandé à Katrina Fotovat la position des Etats-Unis d’Amérique sur le rapport Mapping qui moisit dans les tiroirs de l’ONU à New York.

Faute de temps, le point de presse étant arrivé à sa fin, la concernée a promis de répondre à ces questions via un autre canal de communication.

Katrina Fotovat a notamment fait savoir que les États-Unis d’Amérique prônent le respect du Genre en promouvant et en défendant les droits des femmes, des personnes LGBT et des enfants. Les hommes n’ont pas été mis de côté également.

Notez que Katrina Fotovat est actuellement responsable principale du bureau chargé des questions relatives aux femmes dans le monde, rattaché au secrétaire d’État des États-Unis où elle dirige une équipe d’experts en matière de genre chargés de promouvoir les initiatives en faveur de l’égalité entre les sexes, notamment le soutien aux femmes, la paix, la sécurité, la lutte contre l’extrémisme violent, la promotion de l’autonomisation économique des femmes et la lutte contre la violence basée sur le Genre.

L’échange a duré une trentaine de minutes et s’est achevé dans une ambiance conviviale.

Dave Ngonde

Partager via :
Facebook
Twitter
WhatsApp
Telegram
Email
Imprimer
Lire aussi :

Laisser un commentaire

Accédez à POURELLE TV

50 Femmes qui inspirent: 4e Edition

Echo des Provinces

Inongo – Province de Maï Ndombe: Une embarcation échoue et cause 9 morts et  115 rescapés

People & Célébrités

Education Template