Afriland – Lengela Kelasi
Afriland – Sara

16 jours d’activisme à Kinshasa : Les femmes Entrepreneures décident de participer à la Campagne

Campagne des 16 jours d’activisme en RDC, pour une première fois, les femmes entrepreneures de différents secteurs économiques opérant dans le formel comme dans l’informel s’impliquent. 

Elles ont décidé de participer à cette campagne en organisant une sensibilisation sur les VSBG à l’égard des femmes entrepreneures et commerçantes des différents marchés de la capitale. Ce jeudi 09 décembre 2021, journée internationale contre la corruption, elles seront dans 9 marchés de la capitale Kinshasa.

Plusieurs réseaux des femmes entrepreneures notamment le RENAFER ( Réseau National des Associations des Femmes Rurales), le FEFCO (Forum d’entrepreneuriat des Femmes Congolaises), la CNFE (Commission Nationale des Femmes Entrepreneures de la Fédération des Entreprises du Congo), le RAF ( Réseau Action Femme), le ROFAKIN (Regroupement des ONGD et l’Associations des Femmes de Kinshasa), la NCCN RDC (Nouvelle Chambre de Commerce Nationale), le COLETCO (Collectif des Entrepreneurs Transformateurs du Congo), l’AFEECO ( Association des Femmes Entrepreneurs du Congo), le COPEMECO (Confédération des Petites et Moyennes Entreprises) , la MUFFA (Mutuelle financière des Femmes Africaines) et LHAAPS se sont mis ensemble pour parler des droits des femmes aux commercantes, et à leurs tours, ces dernières vont faire connaître à l’opinion publique les violences dont elles sont victimes au quotidien. 

Cette action s’inscrit dans le cadre de la recherche des solutions économiques pour promouvoir l’entrepreneuriat féminin. La sensibilisation sera une des étapes du mécanisme de plaidoyer sur l’amélioration du climat des affaires en RDC.

Cependant, au cours de cette sensibilisation, les animatrices vont recueillir les avis des commerçantes pour formuler des actions de plaidoyer dans la création des opportunités d’accès au marché tel que AGOA (African Growth and opportunity Act), ZLECAF (Zone de libre- échange continentale africaine,…) et mettre en œuvre des orientations spécifiques.

Et dans les tous prochains jours, ces femmes iront déposer un mémo contenant les éléments recueillis sur terrain auprès des autorités politico- administratives.

Cette sensibilisation est appuyée par l’ONU Femmes dans son projet de Réforme et de Dissémination des lois favorables à l’entrepreneuriat des femmes dans le cadre du projet d’Appui au Développement des Micros, Petites et Moyennes (PADMPME), né d’un partenariat entre le gouvernement de la RDC et la Banque Mondiale.

Hornella Ngonga 

Partager via :

Lire aussi

Laisser un commentaire

Interviews

Actu d'Ailleurs

Affiche #Respecte Moi
Affiche COVID Gestes Barrières