Com Exkluziva

Zambie : Victime de la jalousie, une congolaise sauvagement battue à mort puis jetée dans une rivière à Lusaka

Elle s’appelle Martine Mbwaya Misakabu. Cette congolaise en visite dans la capitale de la Zambie, a été sauvagement battue par un groupe de personnes non identifiées et jetée dans la rivière Kafue, dans la ville portant le même nom. La victime est morte samedi 11 septembre dernier aux alentours de 13 heures.

Selon les révélations faites au média congolais ACTU7.CD par sa famille à Kinshasa, Martine Mbwaya Misakabu, a été victime d’une jalousie de la femme de son frère ( de nationalité zambienne, ndlr ) qui l’a accueillie en visite familiale à Lusaka.

« Ma sœur (Martine Mbwaya Misakabu) a été juste victime de la jalousie de sa belle-sœur. Je suis même tentée de dire que c’est de la sorcellerie ça. Comment une belle-sœur peut arriver à se faire des idées que Martine Mbwaya flirterait avec son propre frère ? Les visites que notre frère organisait pour Martine Mbwaya Misakabu étaient à prendre dans le cadre du tourisme », raconte Julie Nzeba Misakabu, sœur aînée de la défunte.

Selon cette dernière, c’est la femme de leur frère qui a invité Martine Mbwaya Misakabu à une fête traditionnelle dans un site touristique à Lusaka. Et c’était le long de la rivière appelée Kafue à Lusaka.

‹‹ Elle est allée samedi, le jour où ma sœur a été tuée, à l’hôtel où elle résidait. À l’insu de notre frère qui était au travail. Martine Mbwaya Misakabu a accepté de se rendre à cette fête connaissant qu’elle était entre les mains de la femme de son frère. C’est là-bas qu’elle a perdue la vie, après avoir été agressée, torturée et battue sauvagement en pleine fête, avant d’être jetée dans l’eau », a ajoutée cette femme.

Selon un journaliste du media “Kafue Times”, le corps de la victime a été repêché de la rivière Kafue et déposé à la morgue de l’hôpital général de cette ville en attendant l’enterrement.

Par ailleurs, le père biologique  de Martine Mbwaya Misakabu exige des enquêtes afin d’élucider les conditions du décès de sa fille. La  famille de la défunte déplore qu’aucune enquête n’a été ouverte jusque-là. Originaire de la République Démocratique du Congo, Martine Mbwaya Misakabu avait 27 ans.

Hornella Ngonga

Partager via :

Lire aussi

Laisser un commentaire

To Makeupé
Affiche Tumile Pomoja
Félix Tshisekedi : Motomboli ya basi

Interviews

Affiche #Respecte Moi
Affiche COVID Gestes Barrières