Verdict procès meurtre Anne Marie Buhoro au Sud Kivu: Son mari meurtrier est condamné à mort

IMG-20220208-WA0080

Partager:

Le verdict est tombé ce vendredi 11 février 2022, le militaire Saleh Bin Saleh, auteur de l’assassinat de sa femme Anne-Marie Buhoro, activiste des droits humains, a été condamné à la peine de mort.

La sentence a été prononcée par le tribunal militaire de garnison d’Uvira, qui siégeait en audience foraine à Minova avec l’accompagnement de la Fondation Panzi du docteur Denis Mukwege.

Cet élément des Forces Armées Congolaises a été également poursuivi pour violation des consignes et dissipation des munitions de guerre. Des infractions pour lesquelles l’accusé a été condamné à 10 ans pour chaque infraction comme l’a fait savoir Migabo Ngabo, avocat des parties civiles.

Saleh Bin Saleh est également condamnée au paiement des dommages et intérêts évalués à 25000$ en faveur de deux membres de la famille d’Anne-Marie Buhoro, qui se sont constitués partie civile.

Pour rappel Saleh Bin Saleh, a tué sa femme, Anne-Marie Buhoro le 28 janvier dernier à Minova, en lui logeant plusieurs balles au niveau de la hanche. 

Patrick Makiro/Bukavu

Partager:

Articles similaires

Laisser un commentaire

Education Template