Com Exkluziva

Tanganyika : La Monusco octroie des kits de réinsertion à 55 femmes victimes de violences sexuelles

Dans la province du Tanganyika, la Mission de l’ONU pour la stabilisation du Congo, Monusco , est venue en aide à 55 femmes victimes d’abus et violences sexuelles. Le samedi 28 août dernier, elle leur a octroyé des kits de réinsertion. Cette activité a été organisée par la section de Conduite et Discipline de la Monusco qui vient en appui aux personnes exposées aux abus, et violences sexuelles causées par le personnel des Nations-Unies.

Ce programme a pour objectif d’aider les femmes victimes de violences sexuelles à se réinsérer dans la société et l’ONG “Samani ya Mazingira” exécute le projet pour un cout de 360.000 $ américains.

« Nous sommes presqu’à la rentrée des classes, je peux coudre quelques habits et me payer des cahiers », a fait savoir avec joie, Victorine Lukombe qui fait partie de 55 personnes formées et bénéficiaires de kits de réinsertion à travers le Trust fund des Nations-Unies.

Victorine Lukombe a également renseigné qu’à ses 13 ans, elle a suivi la formation en coupe et couture pour arriver à se prendre en charge.

L’officier de la section Conduite et discipline de la Monusco, Nkunda Oswald Masengo a affirmé à l’assistance que la Monusco est proche de la population :

« Ceci est un signe que la Monusco reste proche des institutions de l’Etat qu’elle appuie et de la population civile qu’elle est venue servir », a-t-il dit.

De leur côté, les membres de l’ONG Samani ya Mazingira ( SYAM), ont renseigné qu’ils mettent en place des projets porteurs de revenus. Pour réaliser ces projets, six zones d’intervention restent fonctionnelles dans les localités et villes de Beni, Bunia, Goma, Kalemie, Kavumu et Uvira.

À Kalemie, SYAM organise trois filiaires : la coupe et couture, l’esthétique et la coiffure ainsi que la pâtisserie.

Olivier Mukengeshayi

Partager via :

Lire aussi

Laisser un commentaire

To Makeupé
Affiche Tumile Pomoja

Interviews

Affiche #Respecte Moi
Affiche COVID Gestes Barrières