Supervision RFE à Kinshasa : Sylvie Birembano et Joséphine Ngalula émerveillées du nombre des enrôlés à Bandalungwa, Bumbu et Selembao

IMG-20230107-WA0018

Partager:

Les membres de la Commission Électorale Nationale Indépendante poursuivent leur mission de terrain dans la ville province de Kinshasa.

Ce jeudi 05 janvier 2023, Sylvie Birembano, Questeur adjoint a fait la ronde dans les centres d’inscriptions des électeurs dans la commune de Bandalungwa. Elle a visité au total 5 CI. Les procédures sont respectées et la maîtrise de la manipulation des kits se fait de plus en plus remarquer chez les opérateurs de saisie (OPS).

A l’école primaire Makelele 1, au CS Mont des oliviers, au Collège Saint Michel de Bandalungwa, au CS Ango Ango et à l’école Joyeux Lutins, Sylvie Birembano a veillé à la priorité accordée aux personnes de 3e âge, les femmes enceintes, les mères qui allaitent et les PVH. Elle a rappelé aux MCI, d’insister sur la mutualisation, c’est a dire que tout le monde puisse répondre aux 26 questions posées pour faciliter le recensement de la population en RDC.
Des requérants satisfaits de la qualité de photo, la bonne gestion des files d’attente et l’organisation de ces bureaux, la Questeur adjoint a été émerveillée du travail accompli.
Bien avant, Sylvie Birembano a surpris un requérant muni d’une fausse carte d’électeur qui chercher à se faire enrôler. Elle a planché sur ce cas patent que la loi condamne.

De l’autre côté, Joséphine Ngalula membre de la plénière poursuit la supervision dans la commune de Bumbu et Selembao.

Sur place, elle a visité 11 centres d’inscriptions dont 7 dans la commune de Selembao et 4 dans la commune de Bumbu. L’enclavement de certains quartiers et la dégradation d’autres voies de communication n’ont pas empêché Josephine Ngalula et son équipe d’arriver à destination.

Sur terrain notamment au Collège Gabriel Becquet, à l’Institut Selembao, au Complexe scolaire Fukis et NIF, le dysfonctionnement de quelques matériels dont les batteries et panneaux inefficaces ralentit le rythme de travail du côté des membres des centres d’inscription.

Par contre aux Collèges sainte Anne, la fraternité, Olivia, la source et aux écoles primaire et secondaire Saint Antoine, l’opération d’identification et d’enrôlement des potentiels requérants va bon train hormis la négligence de la tenue de la liste et des files d’attente.
Partout où elle est passée, Joséphine Ngalula a rappelé les membres de différents centres à l’ordre.

Quelques cas d’indiscipline dont des pots de vin de la part d’un agent commis à la sécurité ont été vivement réprimandés.

Joséphine Ngalula a insisté sur le fait que l’obtention de la nouvelle carte d’électeur est gratuite, aucun congolais ne peut donner quoi que ce soit pour cela.

Christian Mukaya

Mots clés :

Partager:

Articles similaires

Laisser un commentaire

Education Template