Sécurité routière à Kinshasa : Reprise des travaux de feu de signalisation de Mandela par Thérèse Kirongozi 

L’entreprise Women’s technology a repris avec la réparation des feux de signalisation dans la capitale congolaise.

Le go a été donné par Thérèse Izay Kirongozi, chef de cette entreprise, ce vendredi 18 novembre 2022 au niveau du Rond Point Mandela, sur le boulevard du 30 juin. Cette reprise des travaux a eu lieu grâce à l’implication du gouvernement de la RDC. Les techniciens de cette entreprise née de l’intelligence de la gente féminine congolaise sont déjà à pied d’œuvre. 

Devant la presse, l’ingénieure Thérèse Izay Kirongozi a fait savoir qu’il y aura des innovations dans ce carrefour. « Nous sommes là pour reprendre les activités que nous avons réalisées au Rond-point Batetela. Le gouvernement de RDC a disposé des moyens pour que nous arrivions à réparer ces feux de signalisation. Il y a plus de 7 ans que ces feux sont hors service. Et donc grâce à la technologie de notre société, nous avons quitté le système de câblage de l’armoire de contrôle et c’est ce que vous voyez, mon équipe est en train d’installer« , a-t-elle renchérit. 

Elle ajoute en outre que désormais, ces feux de signalisation vont fonctionner  avec le système de transmission de data. « Vous remarquerez que par rapport à l’autonomie, on a quitté le courant alternatif, et nous utilisons maintenant le courant en continu« , dixit Thérèse Kirongozi. 

Elle a également révélé que des caméras de surveillance seront installées pour faire comprendre au gouvernement congolais, avec qui son entreprise est en pourparlers, que la route est une richesse, c’est à dire qu’elle peut être une source de revenus pour le trésor public via le paiement des amendes dûes aux infractions routières ou délits des chauffeurs. Mais aussi, la route peut créer de l’emploi. Tout doit être surveillé par une structure pour récolter les amandes.

Pour Thérèse Izay Kirongozi,  elle tient à la sécurité sur les routes de Kinshasa et de la RDC, c’est parce que beaucoup de parents en sont victimes d’une manière directe ou indirecte. « Beaucoup ont perdu des enfants à cause des accidents mortels sur les routes. Je suis également victime, car j’ai perdu mon frère lorsque j’étais petite. Ce dernier, revenant de l’école, avait connu un accident mortel. Un drame qui m’a marqué à jamais. D’où mon combat pour la sécurité routière en République Démocratique du Congo« , conclut-elle.

Elle a remercié le Chef de l’État pour son implication notamment dans la promotion de l’entrepreneuriat féminin. Tout en demandant au gouverneur de la Ville de Kinshasa de mettre des moyens pour que le service après vente soit effectif, pour l’entretien de ces feux tricolores.

Dave Ngonde

Partager via :
Facebook
Twitter
WhatsApp
Telegram
Email
Imprimer
Lire aussi :

Laisser un commentaire

Accédez à POURELLE TV

50 Femmes qui inspirent: 4e Edition

Echo des Provinces

Inongo – Province de Maï Ndombe: Une embarcation échoue et cause 9 morts et  115 rescapés

People & Célébrités

Education Template