Com Exkluziva

Nouvelles mesures Anti Covid-19 : Gentiny Ngobila durcit le ton et instaure des amendes contre les contrevenants

Le gouverneur de la ville-province de Kinshasa, Gentiny Ngobila Mbaka, a décidé de renforcer et faire appliquer les mesures de lutte contre la propagation de la 3e vague de la Covid-19 avec la présence des variants Indien et Sud-africain sur le sol de la RDC.
Lors d’une sortie médiatique ce lundi 21 juin 2021, le numéro 1 de Kinshasa a fait savoir aux habitants de sa juridiction les mesures strictes prises par lui et le gouvernement provincial en concordance avec celles annoncées par le Chef de l’État la semaine dernière à la télévision nationale depuis la ville de Goma,ceci dans le but de protéger les Kinois face à cette 3e vague.

Dans ces mesures, il est interdit l’ouverture des bars et terrasses, le rassemblement ou manifestations de plus de 20 personnes aussi bien sur les lieux publics que privés ; la tenue des deuils et veillées mortuaires dans les salles, funérariums ou en famille est aussi interdite. Et le nombre d’accompagnateurs des dépouilles mortelles vers le cimetière ne doit pas dépasser 50 personnes. Dans les transports publics, seuls 50% de la capacité d’accueil seront tolérées. Concernant les mototaxis, ils ne sont autorisés qu’à transporter un seul passager.

Pour tout accès dans la ville de Kinshasa ou toute sortie vers une autre province, le gouverneur Gentiny Ngobila oblige les voyageurs à détenir une attestation médicale confirmant le résultat PCR Covid-19 négatif établi par l’INRB ou par une autre formation médicale agréée.

Par ailleurs, Gentiny Ngobila Mbaka a instauré des amendes à faire payer à toute personne qui ne respecterait pas les mesures prises :

  • Pour le non de port du masque 10.000FC;
  • Couvre feu 50.000FC ;
  • Taxi-moto avec plus d’un passager 20.000FC;
  • Transports publics dépassant 50% de capacité d’accueil et avec passagers débout 100.000 FC;
  • Restaurants dépassant 50% de capacité d’accueil, de 100.000 FC à 1.000.000 FC;
  • Ouverture terrasses, bars et lounge bars, 10.000 FC pour le client, et de 100.000 FC à 1.000.000 FC pour le propriétaire;
  • Ouverture boîte de nuit : 10.000 FC pour le client, et de 200.000 FC à 2.000.000FC pour le propriétaire ;
  • Deuils et veillées mortuaires : 500.000 FC. Si ces derniers sont organisés dans une salle ou un funérarium, celui-ci sera fermé pour une durée de 15 jours et le propriétaire sera puni d’une amende allant de 500.000FC à 1.000.000 FC.

Pour les manifestations de plus de 20 personnes de 200.000 FC à 1.000.000FC à charge de l’organisateur de la manifestation, et le propriétaire du lieu d’organisation des manifestations sera puni d’une amende de 1.000.000 FC à 2.000.000FC.

Olivier Mukengeshayi

Partager via :

Lire aussi

Laisser un commentaire

To Makeupé
Affiche Tumile Pomoja
Félix Tshisekedi : Motomboli ya basi

Interviews

Affiche #Respecte Moi
Affiche COVID Gestes Barrières