Afriland – Lengela Kelasi
Afriland – Sara

Marie-Louise Mwange et les femmes leaders lancent la section provinciale de AWLN Tanganyika

La province du Tanganyika a été la dernière province à accueillir le Mouvement des femmes leaders initié par Ellen Johnson, l’ex-présidente du Liberia. 

C’est ce mercredi 08 Décembre 2021 que la Coordonnatrice de AWLN Chapitre RDC, Marie-Louise Mwange avec la délégation des femmes leaders ont lancé ce Mouvement dans la ville de Kalemie, sous la modération de l’une des leaders, Jeanne Ngbo et Catherine Ondimba de Onufemmes.

AWNL a pour ambition, servir de vecteur à une mobilisation accrue des Femmes dans tous les domaines de la vie.

Dans son adresse, Marie-Louise a non seulement rappelé les objectifs poursuivis par AWLN mais elle a aussi vanté les exploits réalisés par son pays la République Démocratique du Congo en matière de Genre, de la lutte contre les Violences sexuelles basées sur le Genre et l’autonomisation économique des femmes. 

« La RDC dans son souci de mieux faire et de canaliser les Mouvements Féminins, s’est résolu avec l’aide de l’Onufemmes et de l’Ambassade de Suède, à mettre en place les coordinations provinciales. C’est ainsi que cette délégation qui a commencé sa tournée dans le Sankuru, l’Ituri, en passant par le Kongo Central, le Lualaba et aujourd’hui dans le Tanganyika. 

AWLN n’est pas venu remplacer les mouvements féminins existants, mais vient plutôt pour fédérer les efforts ensemble, afin de porter plus haut la cause de la femme », a-t-elle souligné. 

La coordonnatrice du caucus des jeunes de AWLN s’est appesanti sur le dialogue inter générationnel. Anny Modi a rappelé aux jeunes qu’il est important de respecter les aînés bien que travaillant ensemble.

Anny Modi

«Profitez de la sagesse des aînées et le respect doit demeurer. Il faut faire la part des choses quand on travaille c’est le résultat mais apporter une bouteille d’eau à une maman, ne vous enlève en rien ce que vous avez à la tête. Mais ça ne veut pas non plus dire qu’il faut dire oui à tout lorsque vous avez des arguments solides que vous pouvez faire avancer  poliment et professionnellement pour que le Mouvement avance », estime-t-elle. 

Aux jeunes, Anny Modi a demandé de s’organiser et d’être cette énergie qui va accompagner la sagesse des aînées. 

Isabelle Monga

Un autre membre du comité stratégique de Awln Isabelle Monga a abordé la question liée à l’autonomisation économique des femmes. Elle a exhorté les femmes de Kalemie à développer leur côté entreprenante. « Une femme indépendante financièrement est celle qui peut tout. Elle marche la tête haute », a-t-elle dit.

La députée Marie Kyet Mutinga de son côté a mis un accent particulier sur le leadership féminin. Elle a indiqué que le vrai leadership doit commencé dans nos familles.

Marie Kyet Mutinga, Présidente de Refepl

« Les parents doivent imposer le leadership déjà à la maison. Élever les garçons et les filles sur un même pied d’égalité cela va aider les enfants à grandir avec ça », note la présidente de Refepl. 

Membre du comité stratégique de AWNL, Thérèse Olenga a rappelé à ses femmes que la force des associations c’est d’abord compter sur soi même.

Thérèse Olenga

« Nous devons compter d’abord sur nos cotisations et nos petits moyens. Et quand vous faite ça, les partenaires vont courir vers vous. Il faut retenir trois choses: Entant qu’association et dans ce que vous faites, pensez toujours à créer une source de revenue premièrement, comme me le disais ma mère.  Et deuxièmement, cultiver l’amour, le partage, la tolérance, l’intégrité, et l’honnêteté c’est ça le Leadership. Et troisièmement être dans le camps de Dieu» a martelé Thérèse Olenga.

Jeanne Ngbo

Et au nom de sa coordinatrice, Jeanne Ngbo a appelé les femmes politiques au dynamisme, une fois engagées. « Lorsqu’une femme s’engage tout bouge et une fois ensemble, vous pouvez changer la politique », a-t-elle dit.

Catherine Ondimba de l’Onufemmes a demandé aux femmes de Kalemie à bannir l’individualisme et à privilégier l’esprit d’équipe. « Une Asbl est une affaire de plusieurs personnes et non d’un seul individu. Réaliser les projets ensemble vous ouvrira des portes de grands financements. L’égoïsme ne paie pas et bloque certaines ouvertures alors soyez ensemble pour mieux avancer », dixit Catherine Ondimba.

Maguy Mbuku 

Partager via :

Lire aussi

Laisser un commentaire

Interviews

Actu d'Ailleurs

Affiche #Respecte Moi
Affiche COVID Gestes Barrières