Les femmes leaders du Maniema dénoncent la torture des femmes par des rebelles

IMG-20230125-WA0003

Partager:

Elles disent  non, non, et non à la torture que subissent les femmes dans la commune rurale de Salamabila dans le territoire de kabambaré dans la province du Maniema. Les femmes leaders de cette province l’ont fait savoir dans une déclaration lue devant les medias ce mardi 24 Janvier 2023.

Elles sont montées au créneau après la diffusion des vidéos sur les réseaux sociaux montrant un groupe des rebelles mayi mayi fouetter des femmes portant des pantalons et jupes courtes, en dénigrant l’honneur de la femmes, selon eux. 

Inquiètes , les femmes leaders sollicitent la réparation des victimes, dont l’une a succombé de ses blessures . 

« Monsieur le président de la république, Felix Antoine Tshisekedi, nous venons pour dénoncer la maltraitance physique à caractère inhumain qui dénigre la femme de la RDC en général et celle du maniema en particulier. Monsieur le président, en votre qualité de champion de la masculinité positive, nous demandons votre implication personnelle pour barrer la route à ces malfrats« , ont-elles précisé. 

Par ailleurs, ces femmes ne jurent que sur la condamnation des auteurs de ces actes, qui contredisent les lois de la République Démocratique du Congo.

Christian Mukaya

Partager:

Articles similaires

Laisser un commentaire

Education Template