La Révérende Didy Flore Ferreira Da Silva, la femme au service du Saint Esprit

20220412_125228

Partager:

La Révérende Didy Flore Ferreira Da Silva, née Didy Flore Niamoga, est le Pasteur principal de l’Eglise de Mangembo Paris, l’une des assemblées de la grande communauté des Eglises de Mangembo dont le siège se trouve à Kinshasa en République Démocratique du Congo. 

Son parcours est la preuve incontestable que le Dieu de la Bible qu’elle prêche depuis des années est capable de relever n’importe qui de n’importe quelle situation,au prix de la foi et de la persévérance, et d’en faire un instrument de relèvement de plusieurs autres personnes.

Cette femme au service du Saint Esprit est une bénédiction pour l’église corps du Christ. Après avoir perdu son premier mari et père de ses six enfants alors qu’elle n’avait que 30ans, elle a fait le bon choix de donner sa vie au Seigneur Jésus-Christ qu’elle sert depuis avec amour et fidélité, sous le leadership de son père spirituel et mentor le Révérend Espérance Mbakadi.

Elever autant d’enfants seule dans un contexte socio-économique précaire, sans revenus suffisants pour leur assurer une vie décente, il fallait juste une intervention divine, parce que rien ne présageait pour elle un avenir glorieux, humainement parlant. 

Cependant, en se basant solidement sur l’ainsi dit l’Eternel, et en exploitant au maximum son potentiel, elle a remporté plusieurs victoires et est devenue aujourd’hui une source d’inspiration pour plusieurs autres femmes qui savent qu’il ne faut jamais baisser les bras, quelque soit ce qui arrive dans la vie.

La Révérende Didy Flore Ferreira Da Silva s’est remariée à 60 ans, elle a décroché sa licence en théologie à 62 ans à l’Institut d’Enseignement Théologique et Artistique en France.

Au delà du service de l’Éternel, elle est fondatrice de la « Dynamique Ruth asbl » depuis 2018. Une association caritative dont la mission est de contribuer à la réduction de la vulnérabilité en République Démocratique du Congo. 

A travers cette œuvre, son mari et elle ont pu mettre à la disposition de la population Congolaise un Centre de Santé à Mont-Ngafula où la population, majoritairement constituée des personnes vulnérables, bénéficie des soins de santé de qualité à moindres coûts.  

Sa vie et son ministère se résument en ces quelques mots : « En Jésus-Christ et au moyen de la foi, il n’est jamais trop tard pour devenir meilleur ».

Maguy Mbuku Muzembe

Partager:

Articles similaires

Laisser un commentaire

50 Femmes qui inspirent: 4e Edition

Dans la même rubrique

Education Template