Com Exkluziva

Journée mondiale de la contraception : 70.000 décès des femmes l’an suite aux avortements clandestins

La planète célèbre ce 26 septembre la Journée mondiale de la contraception. Cette journée est soutenue par des nombreuses organisations non-gouvernementales dans différents pays et a pour but essentiel de réduire le nombre des grossesses non désirées dans le monde.

Selon l’Organisation des Nations Unies, chaque année 80 millions de grossesses non désirées sont contractées par des femmes et un quart de ces grossesses se terminent par des avortements de fortune dans des conditions d’hygiène et de sécurité précaires, entrainant ainsi pas moins de 70.000 décès.

La moitié des grossesses seraient accidentelles et un tiers d’entre elles déboucheraient sur un avortement. Cela se passe aussi bien dans les pays pauvres que les pays développés.

Cette journée s’adresse avant tout aux plus jeunes : un quart de jeunes de 15 à 24 ans ont leurs premières relations sexuelles sans contraception. En France, plus de 28.000 avortements ont lieu chez des filles de moins de 18 ans. Une information plus complète permettrait certainement à un grand nombre d’adolescents de ne pas devenir des parents uniquement par hasard.

Selon un constat fait dans certains pays, les informations disponibles sont encore aujourd’hui des sujets à polémiques et il semble difficile aux tenants de l’une ou l’autre méthode d’accepter les points de vues différents.

Patrick MAKIRO/Bukavu

Partager via :

Lire aussi

Laisser un commentaire

To Makeupé
Affiche Tumile Pomoja
Félix Tshisekedi : Motomboli ya basi

Interviews

Affiche #Respecte Moi
Affiche COVID Gestes Barrières