Com Exkluziva

J.O Tokyo 2021 : Les médias alertent sur la discrimination contre les tenues des athlètes féminines

Avant le lancement des jeux olympiques Tokyo 2021, plusieurs athlètes se sont fait réprimander pour le choix vestimentaire. Une discrimination qui a poussé le média France 24 à savoir pourquoi le règlement relatif aux tenues des sportives est très sévères.

Les confrères de France 24 ont constaté que l’habillement des athlètes féminines a suscité plusieurs polémiques lors de la phase préparatoire de l’événement. Selon ce média, la double championne du monde paralympique Olivia Breen a été accusée par un officiel d’avoir porté un slip « trop court et inapproprié », lors de l’épreuve du saut en longueur des championnats d’Angleterre, le 18 juillet. 
La nageuse olympique Alice Dearing s’est vu, de son côté, opposer une interdiction de porter un bonnet de bain pour ses cheveux noirs naturels aux Jeux olympiques de Tokyo de 2021. 

Pour la paralympienne britannique Olivia Breen, la remarque ne passe pas : « Elle (l’officiel) m’a dit que je devais envisager de porter un short parce que ma culotte était trop courte. J’étais tellement surprise et abasourdie que je lui ai demandé si elle plaisantait. Elle a répondu que non, et a insisté pour que j’achète un short » explique-t-elle à France 24
Pour dénoncer cet incident intervenu après l’épreuve du saut en longueur des championnats d’Angleterre, à Bedford, le 18 juillet, l’athlète olympique galloise s’est fendue d’un message rageur sur Twitter. Soulignant un double standard concernant les codes vestimentaires sportifs, Olivia Breen s’est demandé si des athlètes masculins auraient été soumis au même niveau d’exigence. 

La jeune femme de 24 ans affirme qu’elle était en parfaite conformité avec le règlement sur les tenues sportives, qui autorise les athlètes de sa discipline à porter des vêtements de leur sponsor (la culotte), à condition de revêtir également une veste de club ou celle de leur équipe nationale . À condition aussi que leurs tenues ne soient pas « répréhensibles ou transparentes« .

Le Comité international olympique (CIO), l’autorité chargée d’organiser les Jeux olympiques, affirme qu’il n’est pas responsable de l’établissement et de l’application des règlements en matière de tenues. C’est aux fédérations internationales de chaque sport qu’il revient de décider de la tenue appropriée pour chaque genre. Selon la dernière Charte olympique publiée par le CIO, les fédérations ont « l’autorité unique et exclusive de prescrire et de déterminer les vêtements et uniformes à porter, ainsi que l’équipement à utiliser, par les membres de leurs délégations à l’occasion des Jeux olympiques ». 

Maguy Mbuku Muzembe

Partager via :

Lire aussi

Laisser un commentaire

To Makeupé
Affiche Tumile Pomoja

Interviews

Affiche #Respecte Moi
Affiche COVID Gestes Barrières