Eau potable à Kinshasa : Une denrée difficile à se procurer par la population de Selembao

20220326_184535

Partager:

La planète a célébré le mardi 22 mars dernier la journée mondiale de l’eau. À cette occasion la rédaction du média des femmes a dépêché une équipe dans la municipalité de Selembao, à Kinshasa, une commune où les habitants font face depuis plusieurs mois à une pénurie d’eau.

En effet, plusieurs foyers dans cette commune peinent à se procurer de l’eau et quand ils s’en procurent, celle-ci est loin d’être potable.

Cette situation constitue un vrai casse-tête pour la population, les femmes et les enfants en particulier puisqu’ils ne sont pas épargnés et doivent parcourir des distances assez longues pour se procurer cette denrée.

« Nous avons une grande difficulté en ce qui concerne l’eau. L’eau qui vient de la REGIDESO, nous ne la connaissont pas. Heureusement qu’il y a des personnes de bonne volonté qui ont construit des forages et c’est grâce à elles que nous avons de l’eau à 250 francs le litre. On ne se soucie plus qu’elle soit potable ou pas puisque c’est la seule eau qui nous parvient. De fois, nous nous contentons des eaux de pluie », a dit une femme résidant au quartier Ndombe dans la commune de Selembao.

Les autorités de la REGIDESO sont appelées donc à remédier à ce problème et ainsi éviter à la population de ce coin les maladies hydriques dues à la consommation d’eau de mauvaise qualité. Peut-on vraiment continuer à affirmer que « L’eau c’est la vie » dans cette partie de Kinshasa ? La question reste en suspens.

Nathan Nzymoly

Partager:

Articles similaires

Laisser un commentaire

Education Template