Com Exkluziva

Diomi Ndongala pas libéré mais relaxé et l’instruction se poursuit ce lundi 19 Juillet

L’instruction dans l’affaire du président de la Démocratie Chrétienne Eugène Diomi Ndongala, se poursuit ce lundi 19juillet 2021.
Pour le parquet de Grande instance de la Gombe, le fait infractionnel retenu à sa charge dont le Parquet va poursuivre l’instruction est la tentative de harcèlent sur mineure et non le viol.

Cependant, Diomi Ndongala n’a pas été libéré mais plutôt « relaxé » le samedi 17 juillet soir, selon les termes du procureur près le tribunal de grande instance de Kinshasa-Gombe.
Et ce, après confrontation et vérification des faits au parquet. Contrairement à ce qui a été divulgué sur les réseaux sociaux, il ne s’agit pas de viol mais plutôt de « tentative de harcèlement présumé sur une mineure ».
Selon toujours le parquet, on ne peut pas poursuivre Diomi sur base de son passé. « Nous le poursuivons sur base du présent. Et, au vu des faits vérifiés, il n’a pas été nécessaire de le détenir que de le relaxer », a dit le procureur.

Olivier Mukengeshayi

Partager via :

Lire aussi

Laisser un commentaire

To Makeupé
Affiche Tumile Pomoja

Interviews

Affiche #Respecte Moi
Affiche COVID Gestes Barrières