Anne-Marie Makombo, Femme politique engagée pour une RDC nouvelle

20220307_150520

Partager:

Championne de la démocratie, Anne-Marie Makombo a participé à la marche pacifique dit marche des chrétiens, du 16 février 1992 organisée par l’église catholique, exigeant au Président Mobutu l’ouverture de la conférence Nationale. Elle y a joué un rôle prépondérant alors que les militaires avaient barrés la route aux chrétiens. 

Ancienne députée nationale et présidente de la Commission Femme, Famille et enfants, Anne-Marie Makombo a participé activement aux débats et à l’adoption de l’actuelle Constitution de la République. Avec plusieurs femmes, elle a mené un plaidoyer pour inscrire dans la Constitution le principe de la Parité. 

Défenseur de la constitution, Anne-Marie Makombo a été l’un des artisans actifs du libellé actuel de l’article 70 de la Constitution Congolaise.

Anne-Marie Makombo est une femme entrepreneur et philanthrope. Styliste et couturière de formation, elle a mis en place dans les années 1985 l’ONG « Actions pour la démocratie et le développement communautaire »(CADDC) avec l’objectif de former et encadrer les jeunes filles mères. 

Elle appuie un projet d’encadrer les femmes dans la production d’arachide et de manioc dans le grand Bandundu. 

En 2017, en postulant à la députation Nationale et n’aimant pas l’improvisation, Anne-Marie Makombo avait déjà établi son programme pour son prochain mandat si elle est élue.

Anne-Marie Makombo est passionnée de la RDC. Elle est toujours prête à s’engager pour son pays avec l’ambition de concourir à la députation, et croît en un avenir meilleur pour la République Démocratique du Congo.

Jean-Pierre Katenda 

Partager:

Articles similaires

Laisser un commentaire

50 Femmes qui inspirent: 4e Edition

Dans la même rubrique

Education Template