22 ans de la résolution 1325 : les femmes de la RDC appellent le gouvernement à mettre fin à l’insécurité sur l’ensemble du territoire

Le monde a célébré ce lundi le 22eme anniversaire de la resolution 1325 du conseil de sécurité des nations unies sur les femmes, la paix et la sécurité. Pour bien célébrer cet événement, les femmes de la RDC se sont retrouvées à l’hôtel sultani pour non seulement evaluer la mose en œuvre de cette résolution 22 ans après mais aussi pour prendre conscience des défis à relever et envisager des mécanismes pour que cette résolution puisse réellement bénéficier aux femmes de la RDC.

L’un de temps forts de la journée fut Sans nul doute le plaidoyer fait au nom de la société civile par Mme Fifi BAKA. La coordinatrice de “ »Rien Sans les Femmes” les organisations féminines de la société civile a appelé les uns et les autres à travailler pour la mise en ouvre effective et efficiente de cette résolution en RDC dans le but de concrétiser les engagements pris par le pays de Félix Antoine Tshisekedi Tshilombo devant la face du monde.

Les organisations féminines de la société civile reconnaissent les efforts combien louables que le gouvernement de la République a consenti pour la mise en œuvre de cette résolution du conseil de sécurité “, a souligné Mme Fifi BAKA. Elle a néanmoins relevé quelques inquiétudes qui demeurent encore comme des véritables défis à relever.

Malgré le fait que les recommandations de 2020demeurent encore sans avancées significatives, Mme Baka engageant toute la société civile en a au nom de ses paires formulé d’autres, notamment :

  • Au gouvernement : 

– d’aligner le plan d’action national de la 2eme génération dans le budget de l’État 

– accorder une attention particulière aux tueries perpétrées au grand Bandundu à la suite  des affrontements ethniques au cours desquels des jeunes filles et des femmes subissent des violations ignobles 

– libérer les territoires occupés à l’Est du pays par le M23 et permettre ainsi le retour à la vie normale pour que les femmes et les filles cessent d’errer ça et là dans une situation humanitaire précaire.

– impliquer les femmes de manière égalitaire avec les hommes dans le processus de paix en cours et à venir 

  • Aux partenaires techniques et financiers et aux bailleurs de fonds:

– d’appuyer le mécanisme de coordination de suivi du mécanisme de la résolution 1325

– d’orienter le projet humanitaire au delà de l’est dans la partie de l’ouest qui subit des conflits intercommunautaires 

“ Ensemble main dans la main, bâtissons un Congo plus juste, plus équitable, dans un esprit de sincérité mutuelle », a conclu Mme Fifi BAKA.

David Fidèle Luzolo

Partager via :
Facebook
Twitter
WhatsApp
Telegram
Email
Imprimer
Lire aussi :

Laisser un commentaire

Accédez à POURELLE TV

50 Femmes qui inspirent: 4e Edition

Echo des Provinces

Inongo – Province de Maï Ndombe: Une embarcation échoue et cause 9 morts et  115 rescapés

People & Célébrités

Education Template