Zoom sur les hôtesses de l’hotel Ditunga à Ngandajika 

Les femmes sont de plus en plus présentes dans le secteur de l’hôtellerie, non seulement à Kinshasa, mais aussi en province. 

C’est le cas de celles de l’hôtel Ditunga que notre reporter a découvert dans la province de la Lomami, précisément à Ngandajika. 

Elles aiment ce qu’elles font, elles sont accueillantes et savent mettre les clients à l’aise sans discrimination. 

C’est à partir de 6h du matin, que ces femmes qui travaillent au service de l’hôtellerie de Ditunga, œuvre de l’abbé Apollinaire Tshibaka se pointent déjà sur leur lieu de travail, avant que le premier client se réveille. 

Avant d’entamer les tâches quotidiennes, Therese Mujinga, Fideline et Alphonsine Masengu commencent par mettre leurs tenues de travail. 

Aussitôt, le travail commence. Si certaines se rendent  à la cuisine pour préparer le petit-déjeuner, d’autres envahissent le réfectoire pour tout arranger. Question de mettre chaque client à l’aise, dès le début de la journée. 

Toujours souriante, avec un bon langage, elles sont réellement au service des clients qui séjournent à Ngandajika.   

Ajoutez à cela, une complicité dans ce travail d’ensemble, et la joie de servir les autres, voilà, ce qui caractérise ces femmes. Accueil, cuisine, entretien des chambres et autres, ces femmes s’occupent de tout. 

Elles affirment travailler sans complaisance, parce que ce travail leur permet d’être autonomes, et subvenir aux besoins de leurs enfants, en payant surtout leurs scolarités.

Chacune d’entre elles à plus de 5 ans d’expérience dans cet hôtel. “Je suis fière de ce travail. Travailler comme femme de ménage ne me gène en rien. C’est un travail de qualité qui me permet de rencontrer des personnes de tous horizons », nous a dit Thérèse Mujinga 5 ans comme employé dans cet hôtel. 

Alphonsine Masengu 12 ans de service a exhorté les jeunes filles d’être courageuses, de ne pas négliger ce travail qu’elles qualifient toutes de décent, car il n’y a pas de sot métier. « Suis fière de ce que je fais comme travail parce que ça me nourrit, a-t-elle balancé. Même message renforcé par Fideline Ngalula 8 ans de service.

Les clients interrogés se disent satisfaits du service rendu par l’équipe de Ditunga.

Au micro du premier média des femmes Pourelle.info, ces femmes de l’hôtel Ditunga, n’ont pas hésité de remercier encore l’abbé Apollinaire Tshibaka, pour cette œuvre, et de l’avoir donné de l’emploi. Elles l’ont invité à demeurer sociable. 

Tout à lui souhaitant, toutes les bénédictions du monde. 

MMK 

Partager via :
Facebook
Twitter
WhatsApp
Telegram
Email
Imprimer
Lire aussi :

Laisser un commentaire

Accédez à POURELLE TV

50 Femmes qui inspirent: 4e Edition

Echo des Provinces

Inongo – Province de Maï Ndombe: Une embarcation échoue et cause 9 morts et  115 rescapés

People & Célébrités

Education Template